Menu
RSS
A+ A A-

Chevron: le plongeon du pétrole fait chuter le bénéfice au 1T

prix-du-petrole New YorkNew York: Le géant pétrolier américain Chevron a vu ses bénéfices fondre au premier trimestre, plombés par la chute des prix du baril de l'or noir que n'ont pas pu contenir de solides marges dans le raffinage et des réductions de coûts.
Sur les trois premiers mois de l'année, le bénéfice net s'élève à 2,56 milliards de dollars, en baisse de 46,1% sur un an, selon un communiqué publié vendredi. Rapporté par action et hors éléments exceptionnels, indicateur privilégié par Wall Street, le bénéfice est toutefois moins mauvais que redouté puisqu'il ressort à 1,17 dollar contre 0,79 dollar escompté en moyenne par les analystes.

Le chiffre d'affaires a, lui, diminué de 35% à 34,56 milliards de dollars, contre 24,37 milliards attendus par les marchés.

Les bénéfices du premier trimestre ont reculé comparé à il y a un an à cause de la forte chute des prix du pétrole qui a réduit les revenus et les bénéfices dans l'amont (production et exploration), a expliqué le PDG John Watson, cité dans le communiqué.

Les activités de l'amont aux Etats-Unis, dont les coûts sont plus élevés qu'ailleurs, ont ainsi essuyé une perte de 460 millions de dollars, contre un profit de 912 millions de dollars un an plus tôt.

Les cours de l'or noir ont chuté de près de 50% de juin à fin mars, forçant le secteur énergétique à se serrer la ceinture pour éviter une accélération de la détérioration de sa rentabilité.

Chevron a réduit ses investissements de 8,51% sur le trimestre à 8,6 milliards de dollars, comparé à 9,4 milliards au premier trimestre 2014. Sur l'ensemble de l'année, il envisage de n'investir que 35 milliards de dollars dans ses projets d'exploration pétrolière en 2015, soit une baisse de 13% par rapport à 2014.

Le groupe est aussi en train de procéder à des cessions d'actifs dont l'objectif est de récolter 15 milliards de dollars d'ici 2017. Il vient ainsi de boucler la vente de sa participation dans le distributeur australien de carburants Caltex, qui lui a rapporté 4,7 milliards de dollars australiens (3,34 milliards d'euros).

Le raffinage ou l'aval a vu ses bénéfices multipliés par deux à 1,42 milliard de dollars sur un an.

A la surprise générale, Chevron a réussi à accroître sa production sur le trimestre de 3,5% à 2,68 millions de barils équivalent pétrole par jour.

A Wall Street, le titre prenait 0,58% à 111,70 dollars vers 13H00 GMT dans les échanges électroniques de pré-séance.

lo/els

CHEVRON



(c) AFP

Commenter Chevron: le plongeon du pétrole fait chuter le bénéfice au 1T


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite