Menu
RSS
A+ A A-

Total va payer à nouveau l'impôt sur les sociétés en France

prix-du-petrole ParisParis: Le géant pétrolier Total paiera à nouveau l'impôt sur les sociétés en France dès 2015, du fait notamment de la restructuration de ses raffineries en France, a déclaré son directeur général Patrick Pouyanné, dans un entretien publié jeudi sur le site internet de l'Usine nouvelle.
Nous allons payer des impôts sur les bénéfices en France dès 2015. Ce qui veut dire que nos efforts pour redonner un avenir industriel à nos sites commencent à porter leurs fruits!, a affirmé au magazine le dirigeant, ajoutant que le montant de cet impôt serait bientôt public.

Total est l'objet de polémiques récurrentes sur le fait qu'en dépit de bénéfices records, elle n'acquitte pas d'impôts sur les sociétés en France, où ses activités sont déficitaires depuis plusieurs années.

La compagnie pétrolière et gazière ne payait plus l'impôt sur les sociétés en France depuis 2012, mais paye par ailleurs 950 millions d'impôts et de taxes diverses dans notre pays par an, rappelle son directeur général.

En avril, Total a annoncé une restructuration de ses deux raffineries déficitaires en France, avec la reconversion du site de La Mède (Bouches-du-Rhône) dans les biocarburants et un investissement de 400 millions d'euros à Donges (Loire-Atlantique) pour que le site redevienne rentable.

En France, outre son siège mondial à La Défense, Total compte notamment trois autres raffineries, ainsi qu'un réseau d'environ 4.000 stations-service, une activité de commercialisation de produits pétroliers ou encore deux usines d'assemblage de panneaux photovoltaïques.

L'impôt sur les sociétés prélève 33,33% des bénéfices réalisés en France par les entreprises y exerçant une activité commerciale habituelle. Une société n'est donc pas imposable sur les bénéfices qu'elle réalise à l'étranger par le biais de filiales, celles-ci étant déjà soumises à l'impôt dans les pays où elles opèrent.

Je tiens toutefois à rappeler que Total paie 60% d'impôts sur ses bénéfices dans le monde, dans les pays où Total gagne de l'argent, a souligné M. Pouyanné.

Dans ses résultats du premier trimestre, publiés mardi, le groupe affiche un taux moyen d'imposition de 46,2%, contre 57,7% un an plus tôt, calculé en pourcentage du résultat opérationnel net ajusté.

Concernant la reconversion de La Mède, le dirigeant s'est dit surpris par la réaction des producteurs français d'oléagineux, qui craignent que des importations bon marché massives d'huile de palme pour alimenter la bioraffinerie ne pénalisent leur production.

C'est un marché en croissance et il y a de la place pour tout le monde!, a-t-il estimé, évoquant notamment l'obligation d'intégrer 10% de biocarburants dans le carburant en 2020, contre 7% aujourd'hui.

abb/fpo/nas

TOTAL



(c) AFP

Commenter Total va payer à nouveau l'impôt sur les sociétés en France


La Compagnie pétrolière française Total

Total va évaluer le potentiel pétrolier au large de la Guinée

lundi 09 octobre 2017

Paris: Total et les autorités guinéennes ont annoncé lundi que le groupe pétrolier et gazier français allait évaluer le potentiel en hydrocarbures au large de la Guinée.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 18 octobre 2017 à 12:35

Le pétrole monte un peu, aidé par les stocks américains et l…

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, portés par des données encourageantes sur les réserves américaines...

mercredi 18 octobre 2017 à 10:28

pétrole: Bagdad demande à BP de revenir "au plus vite…

Bagdad: Le ministre irakien du pétrole Jabbar al-Louaibi a demandé mercredi à la compagnie British Petroleum (BP) "de prendre au plus vite...

mercredi 18 octobre 2017 à 07:50

Le pétrole à la hausse en Asie

hong kong: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, bénéficiant des estimations de la fédération professionnelle American...

mardi 17 octobre 2017 à 21:07

Tout en surveillant l'Irak, le pétrole fait du surplace

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole coté à New York et à Londres sont restés quasi stables mardi, les investisseurs attendant...

mardi 17 octobre 2017 à 19:23

Bagdad reprend aux Kurdes la quasi-totalité des champs pétro…

Bay hassan (irak): Les troupes gouvernementales irakiennes ont repris mardi la quasi-totalité des champs pétroliers de la province de Kirkouk après le...

mardi 17 octobre 2017 à 18:18

Le pétrole recule, la situation semble se stabiliser en Irak

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens alors que les marchés semblaient rassurés de voir les combattants kurdes...

mardi 17 octobre 2017 à 17:47

La crise entre Bagdad et les Kurdes rend le marché du pétrol…

Londres: Les tensions entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak menacent la production d'or noir, et pourraient mener à une...

mardi 17 octobre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à New York par les tensions au Moyen-Orient

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York montait mardi à l'ouverture, soutenu par un regain de tensions...

mardi 17 octobre 2017 à 13:10

Le conflit entre l'Irak et le Kurdistan pourrait faire monte…

Londres: Alors que le conflit s'intensifie entre le gouvernement irakien et les indépendantistes kurdes d'Irak, les marchés surveillaient avec inquiétude la situation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite