Menu
RSS
A+ A A-

Bolloré: recul de 2,3% de l'activité en 2014, plombée par la logistique pétrolière

prix-du-petrole ParisParis: Le groupe diversifié français Bolloré a annoncé jeudi avoir enregistré une baisse de 2,3% de son activité en 2014 à 10,6 milliards d'euros, en raison d'un fort recul de la branche logistique pétrolière.
Bolloré, également présent dans le transport, la communication et le stockage d'électricité, a toutefois insisté sur le fait que le recul de son activité de transport et de stockage de carburants ne devrait pas avoir d'incidence significative sur son résultat opérationnel, qui sera publié ultérieurement.

Bolloré, qui a subi un effet de change négatif de 88 millions d'euros en 2014, a souligné qu'à périmètre et taux de change constants, la contraction de son chiffre d'affaires sur l'année serait de 1,6%.

Le recul de 16% du chiffre d'affaires de la branche logistique pétrolière, qui représente un quart de l'activité, s'explique par la baisse des prix des produits pétroliers et des volumes fortement pénalisés par des températures particulièrement clémentes, synonymes d'une moindre consommation d'hydrocarbures pour le chauffage, a souligné Bolloré.

Hors cette activité, le chiffre d'affaires de l'exercice 2014 progresse de 3% en données brutes, a fait valoir la société.

Le secteur transport et logistique, soit la moitié du chiffre d'affaires, a crû de 5% grâce à la hausse des volumes dans la commission de transport particulièrement en Europe, en Asie ainsi que sur les flux intra-Asie. Il bénéficie également de la croissance des volumes manutentionnés dans les terminaux conteneurs.

La branche communication, qui contribue à hauteur d'environ 20% au chiffre d'affaires annuel 2014 de Bolloré, a elle aussi vu une croissance de 5%, correspondant principalement à l'activité d'Havas, qui a progressé significativement sur l'ensemble de ses marchés.

L'activité stockage d'électricité et solutions progresse quant à elle de 4%, et reste anecdotique à l'échelle du groupe, puisqu'elle ne représente qu'environ 2,5% du chiffre d'affaires total.

Ce secteur bénéficie principalement de la hausse des ventes d'IER dans les domaines de la sécurité et des bornes de charges, de ventes de Bluebus et Bluecar, et de la montée en puissance d'Autolib' avec plus de 2.966 véhicules électriques et 4.815 bornes de charge selon Bolloré.

tq/fka/as

BOLLORE

HAVAS







Commenter Bolloré: recul de 2,3% de l'activité en 2014, plombée par la logistique pétrolière


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite