Menu
RSS
A+ A A-

Gaz de schistes: Juppé favorable à l'exploration en France

prix-du-petrole MontrealMontreal: L'ancien Premier ministre français Alain Juppé a appelé mercredi à Montréal à une croissance plus sobre en énergies non renouvelables, tout en se disant favorable à l'exploration des réserves de gaz de schiste en France.
En visite dans la métropole québécoise, le maire UMP de Bordeaux a tenu à souligner avant toute chose qu'il ne croit pas à la décroissance (à la différence) d'écologistes intégristes.

Néanmoins, a-t-il ajouté, la croissance des prochaines années ne sera pas la même qu'il y a 20 ans ou 30 ans, ce ne sera pas le modèle de croissance des 30 Glorieuses, ce sera une nouvelle forme de croissance: la bonne croissance.

D'abord avec la presse, puis lors d'une conférence devant le Conseil des relations internationales de Montréal (CORIM), il a vanté cette bonne croissance qui sera plus sobre en consommation de ressources rares.

Ce sera une croissance circulaire: on a trop été habitué à gaspiller et à jeter, il faut désormais recycler, a avancé M. Juppé, personnalité politique préférée des Français selon un récent sondage.

Candidat à la primaire à droite en vue de l'élection présidentielle de 2017, il a prôné une politique de mixte énergétique grâce notamment au nucléaire et aux énergies renouvelables (éolien, solaire, biomasse, etc) qui ont des potentialités considérables.

En ce qui concerne l'exploitation des gaz de schistes, je pense que la France devrait accepter un pôle d'expérimentation pour voir exactement quels sont les enjeux, a dit M. Juppé qui fût brièvement ministre de l'Écologie en 2007 sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

À l'époque, M. Sarkozy avait imposé un moratoire sur ces hydrocarbures non conventionnels qui seraient présents dans l'est du pays. L'ex-président est désormais favorable à leur exploration.

M. Juppé souhaite que le pôle dont il appelle à la création examine l'étendue des ressources et détermine ensuite quelles sont les techniques qui sont effectivement acceptables du point de vue du développement durable.

Plutôt que de dire niet à tout, je pense que sous un contrôle effectif et avec des précautions requises, un pôle expérimental pourrait être utile, a-t-il ajouté, n'excluant pas le recours à la controversée fracturation hydraulique.



(c) AFP

Commenter Gaz de schistes: Juppé favorable à l'exploration en France


Le pétrole au Canada / Québec


mardi 13 juin 2017

Pied-de-nez des pétroliers canadiens à Justin Trudeau

Montréal: Les compagnies pétrolières ont prévu mardi d'augmenter fortement leur production au Canada, véritable pied-de-nez au Premier ministre Justin Trudeau qui a...

mardi 13 juin 2017

Canada: production de pétrole en hausse de 32% d'ici 2030

Montréal: La production canadienne de pétrole devrait être de 5,1 millions de barils par jour d'ici 2030, soit 32% de plus que...

jeudi 30 mars 2017

Pétrole: Cenovus achète des actifs de ConocoPhillips pour 17…

Montréal: Le pétrolier canadien Cenovus va acheter pour 17,7 milliards de dollars canadiens (12,3 milliards d'euros) la quasi totalité des actifs de...


- Voir toutes les nouvelles du pétrole au Canada / Québec

Les Compagnies pétrolières Canadiennes et Québécoises

L'oléoduc Keystone XL pour sortir le pétrole du Canada vers les Etats-Uni…

vendredi 24 mars 2017

Washington: En donnant son feu vert à la construction de l'oléoduc Keystone XL, le président Donald Trump ouvre les vannes à l'approvisionnement du pétrole canadien, extrait des sables bitumineux de l'Alberta (ouest).

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 24 juillet 2017 à 05:56

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du brut étaient orientés en légère hausse lundi, avant la réunion ministérielle de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

lundi 24 juillet 2017 à 05:07

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

vendredi 21 juillet 2017 à 20:58

Le pétrole termine en nette baisse, marché tourné vers l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont signé une nette baisse vendredi, perdant le terrain gagné la veille sur fond d'inquiétudes...

vendredi 21 juillet 2017 à 18:34

Le pétrole baisse dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole baissaient vendredi en fin d'échanges européens, les investisseurs optant pour la prudence avant l'annonce du décompte hebdomadaire...

vendredi 21 juillet 2017 à 15:25

Le pétrole ouvre en baisse à New York, la production de l'Op…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, souffrant d'inquiétudes sur le niveau de production de...

vendredi 21 juillet 2017 à 13:32

Nigeria: l'ex-ministre du Pétrole embourbée dans les affaire…

Lagos: Les affaires judiciaires s'accumulent autour de l'ex-ministre du Pétrole du Nigeria, donnant une idée de l'ampleur de la corruption au sein...

vendredi 21 juillet 2017 à 12:11

Le pétrole monte un peu avant les réunions de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole montaient quelque peu vendredi en cours d'échanges européens, sur fond de spéculations avant des réunions des pays...

vendredi 21 juillet 2017 à 06:46

Les cours du pétrole sans direction en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction claire vendredi matin en Asie, les investisseurs tentant de comprendre les implications d'un recul...

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite