Menu
RSS
A+ A A-

Maurel et Prom: chiffre d'affaires divisé par 2 au 1T à cause de la baisse du pétrole

prix-du-petrole ParisParis: La compagnie pétrolière Maurel & Prom a publié mercredi un chiffre d'affaires pour le premier trimestre réduit de moitié par rapport à l'année précédente, en raison de la chute des prix du pétrole.
Au cours des trois premiers mois de l'année, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 69,9 millions d'euros, contre 148,7 millions un an plus tôt. Sur la même période, le prix de vente moyen du baril de pétrole a chuté de 54%, à 48,8 dollars le baril, contre 107 dollars, a expliqué Maurel & Prom dans un communiqué.

Le niveau de production du groupe, essentiellement présent au Gabon, a par ailleurs reculé de 20%, fortement affecté par des travaux d'aménagement et des problèmes techniques affectant l'oléoduc d'évacuation sur le tronçon reliant (le gisement de) Coucal au Cap Lopez, opéré par un tiers, Total Gabon, a-t-il expliqué. Ces problèmes d'expédition sont aujourd'hui en cours de résolution, a précisé Maurel.

Ces effets prix et volume négatifs ont été partiellement compensés par l'amélioration de 22% de la parité euro/dollar, a ajouté le groupe.

La production sur la découverte de Mabounda (situé sur le permis d'Ezanga, au Gabon) devrait commencer en septembre, a-t-il aussi annoncé.

Maurel & Prom, qui n'a pas donné d'objectifs pour l'ensemble de l'année, explique que la production des champs d'Ezanga devrait connaître une augmentation qui s'étalera sur plus de 18 mois et qui sera modulée en fonction de l'ajustement du programme d'investissements.

Le groupe avait annoncé en mars, lors de la publication de ses résultats annuels, qu'il réduirait ses investissements en développement et en production à 186 millions d'euros en 2015, contre 207 millions l'année dernière. Il a également drastiquement revu son programme d'exploration, avec une enveloppe de 44 millions d'euros cette année, contre 118 millions en 2014.

Le plein effet de cette révision du programme d'investissement et des actions de réduction de coûts menées par le groupe pourra pleinement s'exprimer à compter du second semestre 2015, une fois les travaux antérieurement engagés menés à terme, a-t-il ajouté.

abb/fka/gib

ETABLISSEMENTS MAUREL ET PROM



(c) AFP

Commenter Maurel et Prom: chiffre d'affaires divisé par 2 au 1T à cause de la baisse du pétrole


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite