Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York de peur de voir les stocks augmenter

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York, le marché tablant sur une nouvelle augmentation des stocks de pétrole de brut dans le pays qui confirmerait la surabondance des stocks.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin perdait 24 cents à 56,82 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché attendait la publication par le ministère de l'Energie américain (DoE) des chiffres officiels sur les stocks de brut aux Etats-Unis. Il avait été déçu par l'estimation donnée mardi soir par l'organisation professionnelle API faisant état d'une augmentation des stocks à hauteur de 4,2 millions de barils, assortie d'une légère augmentation des importations.

L'ampleur de l'augmentation des stocks a surpris beaucoup de gens, a commenté Carl Larry, chez Frost & Sullivan, s'étonnant que la forte cadence des raffineries, qui tournent à plus de 90% de leur capacité, ne suffise pas à faire baisser les stocks.

Les chiffres officiels sont attendus à 14h30 GMT.

M. Larry a souligné que le marché guettait en outre le communiqué que devait publier dans l'après-midi le Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed). Si la Fed donne l'impression qu'elle va agir bientôt plutôt que plus tard pour rehausser les taux d'intérêt, cela représentera un facteur de baisse supplémentaire pour le brut, dans la mesure où toute hausse des taux aura pour effet de renchérir le dollar, ce qui pénalise les acheteurs de brut munis d'autres devises.

De son côté le ministère du Commerce a annoncé mercredi que la croissance de l'économie des Etats-Unis avait calé au premier trimestre, plombée par l'hiver, le dollar fort et la chute des prix de l'énergie. Le Produit Intérieur Brut américain (PIB) n'a progressé que de 0,2%, bien moins que ne l'avaient prévu les analystes (+1%).

Relevant que ce chiffre pourrait dissuader la Fed d'agir, Matt Smith, chez Schneider Electric, a souligné que cela a le potentiel de pousser le dollar à la baisse, ce qui soutiendrait les cours.

M. Larry a relevé pour sa part que si les chiffres officiels sur les stocks révélaient une nouvelle baisse de la production américaine de brut, cela pourrait rassurer le marché et orienter les cours à la hausse. Si nous voyons des importations plus importantes mais une production américaine plus faible, le marché considèrera que nous avons atteint un pic, a-t-il estimé.

Selon des analystes interrogés par l'agence financière Bloomberg, les stocks de brut devraient s'être étoffés de 2,8 millions de barils pendant la semaine close le 24 avril.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York de peur de voir les stocks augmenter


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite