Menu
RSS

Le pétrole grimpe après le détournement d'un navire marchand par la marine iranienne

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole montaient faiblement mardi en fin d'échanges européens, après avoir grimpé subitement sur fond de confusion entourant le détournement par la marine iranienne d'un navire marchand vers un port iranien.
Vers 16H20 GMT (18H20 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 64,99 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 16 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grignotait 2 cents à 57,01 dollars.

L'annonce par le site d'information Al-Arabiya News de la capture d'un bateau américain par les forces iraniennes a fait grimper les cours, notait Ole Hansen, analyste chez Saxo Bank.

Mais la nouvelle a été rapidement démentie par le Pentagone, qui a précisé qu'il s'agissait du porte-containers Maersk Tigris, battant pavillon des îles Marshall et non américain. Le navire a été détourné mardi au niveau du détroit d'Ormuz par la marine iranienne vers l'île iranienne de Larak après avoir reçu des coups de semonce devant sa proue.

Cet événement se produit au moment où les pays de la région, emmenés par l'Arabie saoudite, mènent des frappes aériennes sur le Yémen voisin, en proie à une insurrection des rebelles chiites houthis.

Pour Richard Mallinson, analyste géopolitique chez Energy Aspects, cette action de la marine iranienne pourrait être une forme d'affirmation politique de l'Iran contre la coalition conduite par l'Arabie saoudite, alors que cette dernière cherche à contrôler les voies maritimes au large du Yémen.

Nous avons vu par le passé l'Iran avoir une attitude ferme lorsqu'un navire de la marine britannique avait navigué ses eaux nationales. Mais pour arrêter un navire marchand, la marine iranienne a besoin de raisons conséquentes, comme la suspicion de contrebande par exemple, notait l'analyste.

Les marchés n'ont pas vivement réagi à la nouvelle, l'excitation initiale passée, expliquait Chris Beauchamp, analyste chez IG.

Les cours ont beaucoup progressé ces dernières semaines et les fondamentaux de marché restent très faibles, expliquait M. Mallinson. Et, selon l'analyste, le marché a attendu d'avoir plus de détails avant de bouger.

Si un événement majeur pouvait faire dérailler les négociations sur le nucléaire iranien, les cours ne manqueraient pas de grimper, mais les négociations entre l'Iran et les grandes puissances ont prouvé leur robustesse et le marché n'a pas tiré de conclusions hâtives, constatait-il.

cv/acd/cj

A.P. MOELLER-MAERSK



(c) AFP


Commenter Le pétrole grimpe après le détournement d'un navire marchand par la marine iranienne

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Iran


lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...

samedi 04 mars 2017

L'Iran "comprend" que Total attende une décision a…

Téhéran: Le gouvernement iranien "comprend" que le groupe pétrolier français Total attende une "décision finale" des Etats-Unis concernant l'Iran pour concrétiser ses...

samedi 04 février 2017

Pétrole: l'Iran repousse la date limite de son appel d'offre…

Téhéran: L'Iran a repoussé la date limite de son appel d'offres pour le développement de projets liés aux hydrocarbures, exhortant le géant...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 26 juin 2017 à 21:08

Le pétrole termine en hausse à New York, le marché tente de …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse lundi à New York, poursuivant leur stabilisation et profitant d'achats...

lundi 26 juin 2017 à 20:54

France: les prix des carburants poursuivent leur baisse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué de se replier la semaine dernière, tombant au plus bas...

lundi 26 juin 2017 à 18:07

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 26 juin 2017 à 17:59

Le pétrole peine à trouver une direction

Londres: Les cours du pétrole peinaient à accrocher un cap lundi en fin d'échanges européens, oscillant faiblement autour de l'équilibre après la...

lundi 26 juin 2017 à 15:33

Le pétrole ouvre en hausse à New York, aidé par le dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère hausse lundi à New York, aidés par des achats à...

lundi 26 juin 2017 à 12:42

Le pétrole tente de se reprendre mais reste affaibli

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu lundi en cours d'échanges européens, tentant timidement de se reprendre après la dégringolade de...

lundi 26 juin 2017 à 07:38

Le pétrole rebondit légèrement en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse lundi en Asie, rebondissant après une semaine qui a vu l'or noir...

vendredi 23 juin 2017 à 21:05

Le pétrole se reprend un peu à la fin d'une dure semaine

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse vendredi, parvenant à se reprendre un peu à la fin...

vendredi 23 juin 2017 à 18:11

Le pétrole essaie de se reprendre après sa récente faiblesse

Londres: Les prix du pétrole évoluaient en légère hausse vendredi en fin d'échanges européens, essayant péniblement de se maintenir en hausse sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite