Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en petite hausse à New York dans un marché attentiste avant les stocks

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère hausse mardi à New York, le marché restant prudent avant la publication mercredi de nouveaux chiffres sur les stocks et la production de brut aux Etats-Unis.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin prenait juste 6 cents à 57,05 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché attend les chiffres du ministère de l'Energie (DoE) sur les stocks, ceux de l'API (American Petroleum Institute, association professionnelle) dès ce soir, et même l'issue de la réunion du Comité de politique monétaire de la Réserve fédérale (Fed), qui se réunit mardi et mercredi, a expliqué Phil Flynn, de Price Futures Group.

Toutes ces choses peuvent faire réagir le marché, a-t-il assuré.

Le marché attend en effet de voir si la surabondance de l'offre donne des signes d'affaiblissement. Une première indication est attendue mardi soir avec les chiffres de l'API après la clôture des échanges, avant le rapport du DoE à 14h30 GMT mercredi.

Les investisseurs étaient aussi extrêmement attentifs à toute décision de politique monétaire qui pourrait pousser le dollar à la hausse ou à la baisse, puisque les échanges de pétrole sont libellés en billets verts.

Un dollar plus faible continue à soutenir les cours mardi matin, a commenté Oliver Sloup chez iiTrader.com, décidé à surveiller de près le marché des changes tout au long de la séance.

En début d'échanges, les cours étaient ainsi soutenus par un accès de faiblesse du dollar. Vers 13H10 GMT il fallait 1,0933 dollar pour acheter un euro, contre 1,0889 lundi vers 21h00 GMT.

Enfin le marché suivait aussi l'évolution du conflit au Yémen, où les raids menés par la coalition conduite par l'Arabie Saoudite se sont poursuivis quotidiennement malgré l'annonce le 21 avril de la fin de la phase intensive de la campagne aérienne dans le pays.

Même si le pays n'est pas un producteur de pétrole majeur, les troubles ravivent les inquiétudes sur d'éventuelles perturbations du transport de pétrole au Moyen-Orient.

Il y a un risque que ça pousse les cours à la hausse s'il y a une escalade, a noté M. Sloup.

Mais les évolutions restaient de faible amplitude en l'absence de nouvelles informations décisives, car globalement le marché reprend son souffre après le fort rebond enregistré depuis deux semaines.

Les fondamentaux de marché sur l'offre à court terme et la demande restent brumeux et flexibles à toute interprétation haussière et baissière, prévenait Seth Kleinman, analyste chez Citi.

La semaine dernière comme celle d'avant, de très légères baisses de la production de brut aux États-Unis avaient conforté les investisseurs pariant sur une hausse des cours.



(c) AFP


Commenter Le pétrole en petite hausse à New York dans un marché attentiste avant les stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite