Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York dans un marché partagé

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en petite hausse lundi à New York, le marché semblant indécis sur la direction à prendre face à la poursuite des troubles au Yémen, à la surabondance continue des stocks et au renforcement du dollar.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin gagnait 48 cents à 57,63 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le secteur pétrolier commence la semaine en douceur, bloqué pendant qu'il essaie de peser la possibilité d'une perturbation des approvisionnements due aux troubles au Yémen et l'impact d'un dollar plus fort, a fait valoir Matt Smith, de Schneider Electric.

Tandis que l'Arabie saoudite déploie des troupes au sol à ses frontières sud, les marchés restent nerveux sur la perspective d'une contagion au Moyen-Orient, ajoutait-il. Mais pendant ce temps, l'euro s'affaiblit avec l'impasse des négociations sur le refinancement de la dette grecque, ce qui pénalise les acheteurs en euros puisque les échanges sont libellés en dollars.

Les premiers éléments de la Garde nationale saoudienne ont été déployés lundi à la frontière avec le Yémen pour y renforcer la présence militaire saoudienne. Ils s'ajoutent aux gardes-frontières et aux soldats de l'armée régulière déjà présents à la frontière avec le Yémen, où une coalition arabe, conduite par Ryad, a lancé le 26 mars une campagne aérienne contre des rebelles chiites et leurs alliés.

Les raids de la coalition ont tué au moins 12 rebelles lundi dans le sud du Yémen, théâtre aussi de violents combats au sol, selon des sources militaires et provinciales.

Parallèlement, l'euro valait lundi matin 1,0856 dollar, contre 1,0873 dollar vendredi vers 21H00 GMT.

En dépit de l'inquiétude lancinante suscitée par le Yémen, il y a beaucoup de faiblesse, fondamentalement, dans le marché, a fait valoir Bart Melek, chez TD Securities.

Globalement le rapport (de la semaine dernière) sur les stocks américains de brut est de nature à faire baisser le marché, a souligné M. Melek, qui s'attend à ce que la surabondance de l'offre continue de s'aggraver durant tout le trimestre, et jusqu'à l'été encore.



(c) AFP


Commenter Le pétrole ouvre en petite hausse à New York dans un marché partagé


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 23 août 2017 à 19:08

Rosneft obtient en justice des dommages massifs liés à son r…

Moscou: La justice russe a condamné mercredi la holding russe AFK Sistema à verser des dommages gigantesques au géant pétrolier semi-public Rosneft...

mercredi 23 août 2017 à 18:06

Le pétrole remonte, les stocks américains baissent

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, soutenus par la baisse des réserves américaines la semaine dernière, qui...

mercredi 23 août 2017 à 16:55

USA: les stocks de brut se replient pour la 8e semaine consé…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse quasi conforme aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que...

mercredi 23 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en baisse à New York avant le rapport sur l…

New York: Le pétrole coté à New York s'affichait en légère baisse à l'ouverture mercredi, le marché restant prudent avant le rapport...

mercredi 23 août 2017 à 12:44

Cambodge: une société de Singapour remporte un contrat pétro…

Phnom penh: Une société singapourienne a été choisie mercredi par le Cambodge pour exploiter le premier gisement pétrolier de ce pays en...

mercredi 23 août 2017 à 12:10

Le pétrole hésite avant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole reculaient légèrement mercredi en cours d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille avant la publication des...

mercredi 23 août 2017 à 06:53

Le pétrole recule en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient en Asie mercredi, les investisseurs se focalisant sur des estimations faisant état d'une hausse des stocks...

mardi 22 août 2017 à 21:56

Le PDG de Chevron va démissionner

Washington: Le PDG de la compagnie pétrolière Chevron John Watson va démissionner au moment où les prix de l'or noir continuent de...

mardi 22 août 2017 à 21:09

Le pétrole termine en hausse avant les stocks américains

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole coté à New York et à Londres ont clôturé en légère hausse mardi, le marché...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite