Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse à New York après des informations mitigées sur les stocks

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont baissé mercredi à New York, après des informations mitigées du ministère de l'Energie américain indiquant que les stocks de brut ont encore augmenté aux Etats-Unis alors que la production nationale a légèrement diminué.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin, dont c'était le premier jour comme contrat de référence, a perdu 45 cents à 56,16 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

En revanche à Londres, le baril de Brent pour livraison en juin a progressé de 65 cents, à 62,73 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).

Les données fondamentales sont mauvaises et pèsent sur le marché, a déclaré Gene McGillian, chez Tradition Energy, vu l'énormité des stocks de brut et la croissance continue de la production mondiale.

Rien qu'aux Etats-Unis, les stocks de brut ont battu un douzième record consécutif durant la semaine achevée le 17 avril, selon les chiffres du gouvernement américain. Ils ont même progressé plus que prévu, à hauteur de 5,3 millions de barils alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg attendaient en moyenne 3,2 millions de barils.

Malgré tout les cours du WTI ont d'abord progressé à l'annonce des chiffres publiés par le ministère (DoE), qui recelaient aussi quelques bonnes nouvelles: d'une part les stocks d'essence ont reculé deux fois plus que prévu, à hauteur de 2,1 millions de barils, et surtout, pour la troisième fois en quatre semaine, la production a reculé.

Mais l'enthousiasme a été de courte durée. En effet, la baisse de production ne représente que 18.000 barils par jour, pas grand chose par rapport à la production totale de 9,37 millions de barils par jour. Nous sommes au plus haut depuis plus de 40 ans, a souligné Gene McGillian, chez Tradition Energy.

Comme d'autres spécialistes de ce marché, M. McGillian table sur un retournement du marché après la forte hausse des derniers jours, soulignant plusieurs facteurs plaidant pour une baisse des cours: la production saoudienne, qui doit se maintenir proche de 10 millions de barils par jour, et le fait que les Irakiens vont essayer de revenir à niveau d'exportation proche de 3 millions de barils par jour.



(c) AFP


Commenter Le pétrole baisse à New York après des informations mitigées sur les stocks


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 15 décembre 2017 à 21:04

Le pétrole termine en ordre dispersé après un indicateur amé…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais et londoniens ont terminé en ordre dispersé vendredi, après le recul du nombre hebdomadaire...

vendredi 15 décembre 2017 à 18:18

Le pétrole hésite, entre surproduction et perturbations en m…

Londres: Les cours du pétrole divergaient vendredi en fin d'échanges européens après une semaine volatile, alors que les baisses de production causées...

vendredi 15 décembre 2017 à 15:29

Le pétrole avance à l'ouverture, l'oeil rivé sur la mer du N…

New York: Le prix du pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture vendredi, les craintes autour de la fermeture d'un oléoduc en mer du...

vendredi 15 décembre 2017 à 12:14

Le pétrole monte un peu, la production de mer du Nord reste …

Londres: Les prix du pétrole avançaient légèrement vendredi en cours d'échanges européens, les marchés hésitant entre perturbation de la production à court...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:09

Pétrole: le Canadien Cenovus supprime jusqu'à 700 emplois

Montréal: Le producteur de pétrole canadien Cenovus a annoncé jeudi la suppression de 15% de ses effectifs, soit près de 700 emplois...

jeudi 14 décembre 2017 à 21:08

Le pétrole new-yorkais soutenu par la perspective d'une haus…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi à New York, portés par la perspective d'une augmentation des...

jeudi 14 décembre 2017 à 18:09

Le pétrole se reprend mais le marché tâtonne encore

Londres: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en fin d'échanges européens, restant soutenus par la fermeture d'un pipeline en...

jeudi 14 décembre 2017 à 17:28

Produits pétroliers: hausse de la consommation française en …

Paris: Les livraisons de produits pétroliers en France ont progressé de 2,7% en novembre sur un an, avec une hausse du fioul...

jeudi 14 décembre 2017 à 16:47

"Force majeure" autour de l'oléoduc Forties en mer…

Londres: Le groupe pétrochimique Ineos a déclaré l'état de "force majeure" après l'arrêt pour cause de fêlure du principal olédoduc pétrolier de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite