Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole à l'équilibre à l'ouverture à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert tout proches de l'équilibre mercredi à New York, le marché restant prudent avant la publication par le ministère de l'Energie (DoE) des chiffres hebdomadaires sur les stocks et la production aux Etats-Unis.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en juin, dont c'est le premier jour d'utilisation comme contrat de référence, cédait 6 cents à 56,55 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché est un peu nerveux avant la publication des chiffres gouvernementaux vers 14h30 GMT, a souligné Matt Smith, chez Schneider Electric.

L'organisation des professionnels du secteur API a estimé mardi soir que les réserves américaines de brut auraient progressé de 5,5 millions de barils pour la semaine achevée le 17 avril, marquant une nouvelle accélération alors que le marché souffre déjà de la surabondance de l'offre.

Or l'API a été assez conforme aux chiffres du DoE ces dernières semaines, a souligné Oliver Sloup, chez iiTrader.com.

Mais les estimations médianes des experts de l'agence Bloomberg laissent attendre une hausse des stocks de brut limitée à 3,2 millions de barils, tandis que les réserves d'essence auraient reflué de 1 million de barils. Les stocks de produits distillés auraient, quant à eux, progressé de 1,1 million de barils lors de la semaine achevée le 17 avril.

Par ailleurs le marché cherchait toujours à évaluer la situation au Yémen, où l'Arabie Saoudite a annoncé mardi soir mettre fin à la campagne aérienne intensive lancée le 26 mars. Cela a supprimé un peu de la prime de peur qui portait les prix, a expliqué M. Sloup.

Toutefois la situation restait un peu confuse, la capitale Sanaa restant aux mains des rebelles et de violents affrontements continuant de secouer le sud du pays. En outre de nouveaux raids ont eu lieu mercredi, destinés à desserrer l'étau autour de la Brigade 35 blindée, restée fidèle au président Abd Rabbo Mansour Hadi et dont le camp près de Taëz (sud-ouest) venait d'être investi par des rebelles chiites Houthis, soutenus par l'Iran.

Enfin le marché suivait de près l'évolution du dollar car les échanges sont libellés en billets verts.

Chez Price Futures Group, Phil Flynn a cité de récentes déclarations de l'ancien patron de BP Tony Hayward, aujourd'hui président de Glencore, qui a affirmé que la chute drastique des dépenses d'investissement aux Etats-Unis aurait des conséquences durables sur la production à venir. Si cela se vérifiait, cela limiterait le potentiel de baisse des cours du brut, réduits de moitié depuis juin 2014.



(c) AFP

Commenter Le pétrole à l'équilibre à l'ouverture à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite