Menu
RSS
A+ A A-

Total veut prolonger deux autres concessions pétrolières aux Emirats

Prix du pétrole Emirats Arabes Unis abou dhabiabou dhabi: Le groupe français Total cherche à prolonger deux autres concessions pétrolières à Abou Dhabi, aux Emirats arabes unis, après s'être assuré le renouvellement d'un énorme contrat pour 40 ans, a indiqué lundi son président aux Emirats, Hatem Nuseibeh.
Dans des déclarations à l'AFP, M. Nuseibeh a indiqué que Total, la compagnie la mieux implantée aux Emirats, espère obtenir le renouvellement de (ses) deux autres contrats - Abu Al-Bukhoosh et Adma - qui arrivent à échéance en 2018.

Nous sommes partenaires dans beaucoup de compagnies. Je pense qu'on (...) va essayer de voir si on arrive à étendre notre position encore plus, a-t-il ajouté en marge d'une conférence sur le pétrole et le gaz au Moyen-Orient à Abou Dhabi.

Total reste pour l'instant la seule compagnie étrangère à avoir renouvelé, fin janvier, une énorme concession (Adco), dont elle obtient une participation de 10%, soit 160.000 barils/jour (b/j), pour une durée de 40 ans.

Adco (Abu Dhabi Company for Onshore oil operations) est la société qui la chapeaute la concession.

A l'horizon 2017, Abou Dhabi (Adco) planifie d'augmenter sa production à 1,8 million b/j, ce qui augmentera la production de Total à 180.000 b/j, a indiqué M. Nuseibeh.

Simultanément, la major française continue de réduire ses coûts, de 10 à 30% aux Emirats, a-t-il souligné.

Selon lui, Total a de la chance car on a commencé à réduire nos coûts avant la baisse des prix. On a commencé avant les autres, je peux vous dire que ça marche bien, on a diminué certains coûts, on continue à le faire.

Pour le nouveau directeur général de Total Patrick Pouyanné, qui a pris les rênes du groupe l'an dernier suite au décès de Christophe de Margerie, le renouvellement de la concession Adco est un joli coup alors que l'entreprise fait face, comme ses concurrentes, à une conjoncture très dégradée du fait de l'effondrement des cours du brut.

str/tm/cco/nas

TOTAL



(c) AFP




Commenter Total veut prolonger deux autres concessions pétrolières aux Emirats


La Compagnie pétrolière française Total

Brésil: suspension des enchères de pétrole dans l'embouchure de l'Amazone

mardi 14 novembre 2017

Brasilia: Le gouvernement brésilien a renoncé à mettre en vente en 2018 des concessions pétrolières situées dans l'embouchure de l'Amazone, où les projets d'exploration du groupe français Total sont vivement critiqués par les milieux écologistes.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite