Menu
RSS
A+ A A-

Baisse des cours du pétrole: Halliburton tombe dans le rouge au 1T

prix-du-petrole New YorkNew York: Le groupe américain de services pétroliers Halliburton est passé dans le rouge au premier trimestre, suite à de lourdes charges liées en grande partie aux conséquences de la baisse des cours du brut.
Selon des comptes publiés lundi, Halliburton a essuyé une perte nette de 643 millions de dollars, à comparer à un bénéfice de 622 millions de dollars un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a pour sa part reculé de 4% à 7,1 milliards de dollars.

Le PDG Dave Lesar évoque dans le communiqué un environnement difficile pour les prix des matières premières. Notre base mondiale de clientèle (les grands producteurs pétroliers NDLR) répond en réduisant ses niveaux d'activité et en recherchant des concessions sur les prix, ce qui se ressent sur nos marges.

Nous prenons des mesures pour tenter de limiter l'impact, ajoute-t-il en évoquant les charges de restructuration comptabilisées durant le trimestre.

Elles ont atteint 823 millions de dollars après impôts pour couvrir des dépréciations d'actifs et de stocks, ainsi que des indemnités de licenciement: Halliburton avait indiqué en février son intention de réduire ses effectifs mondiaux de 6,5% à 8%, ce qui représente 5.200 à 6.500 suppressions de postes.

Halliburton a aussi passé une charge de 199 millions de dollars pour couvrir la dévaluation de la monnaie vénézuélienne, et de 35 millions pour des coûts liés à l'acquisition de son concurrent Baker Hughes, annoncée en fin d'année dernière pour près de 35 milliards de dollars.

Après déduction de toutes ces charges exceptionnelles, le bénéfice par action atteint 49 cents, soit 12 cents de mieux que la prévision moyenne des analystes qui l'utilisent comme référence.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street, l'action Halliburton se maintenait à l'équilibre vers 12H00 GMT.

Les perspectives du secteur resteront difficiles dans les prochains trimestres, et la visibilité sur la gravité et la durée du cycle reste incertaine, prévient encore Dave Lesar.

Nous continuerons à gérer ce ralentissement en réduisant nos coûts, en protégeant notre part de marché, poursuit-il.

Il souligne aussi qu'en attendant la fusion avec Baker Hughes, nous avons pris la décision de préserver notre infrastructure mondiale de distribution pendant le ralentissement, ce qui a un effet négatif sur nos marges d'exploitation mais nous permettra de réaliser des synergies de coûts après le bouclage.

soe/nas

HALLIBURTON

BAKER HUGHES



(c) AFP




Commenter Baisse des cours du pétrole: Halliburton tombe dans le rouge au 1T


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite