Menu
RSS
A+ A A-

Baisse des cours du pétrole: Halliburton tombe dans le rouge au 1T

prix-du-petrole New YorkNew York: Le groupe américain de services pétroliers Halliburton est passé dans le rouge au premier trimestre, suite à de lourdes charges liées en grande partie aux conséquences de la baisse des cours du brut.
Selon des comptes publiés lundi, Halliburton a essuyé une perte nette de 643 millions de dollars, à comparer à un bénéfice de 622 millions de dollars un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a pour sa part reculé de 4% à 7,1 milliards de dollars.

Le PDG Dave Lesar évoque dans le communiqué un environnement difficile pour les prix des matières premières. Notre base mondiale de clientèle (les grands producteurs pétroliers NDLR) répond en réduisant ses niveaux d'activité et en recherchant des concessions sur les prix, ce qui se ressent sur nos marges.

Nous prenons des mesures pour tenter de limiter l'impact, ajoute-t-il en évoquant les charges de restructuration comptabilisées durant le trimestre.

Elles ont atteint 823 millions de dollars après impôts pour couvrir des dépréciations d'actifs et de stocks, ainsi que des indemnités de licenciement: Halliburton avait indiqué en février son intention de réduire ses effectifs mondiaux de 6,5% à 8%, ce qui représente 5.200 à 6.500 suppressions de postes.

Halliburton a aussi passé une charge de 199 millions de dollars pour couvrir la dévaluation de la monnaie vénézuélienne, et de 35 millions pour des coûts liés à l'acquisition de son concurrent Baker Hughes, annoncée en fin d'année dernière pour près de 35 milliards de dollars.

Après déduction de toutes ces charges exceptionnelles, le bénéfice par action atteint 49 cents, soit 12 cents de mieux que la prévision moyenne des analystes qui l'utilisent comme référence.

Dans les échanges électroniques précédant l'ouverture de Wall Street, l'action Halliburton se maintenait à l'équilibre vers 12H00 GMT.

Les perspectives du secteur resteront difficiles dans les prochains trimestres, et la visibilité sur la gravité et la durée du cycle reste incertaine, prévient encore Dave Lesar.

Nous continuerons à gérer ce ralentissement en réduisant nos coûts, en protégeant notre part de marché, poursuit-il.

Il souligne aussi qu'en attendant la fusion avec Baker Hughes, nous avons pris la décision de préserver notre infrastructure mondiale de distribution pendant le ralentissement, ce qui a un effet négatif sur nos marges d'exploitation mais nous permettra de réaliser des synergies de coûts après le bouclage.

soe/nas

HALLIBURTON

BAKER HUGHES



(c) AFP




Commenter Baisse des cours du pétrole: Halliburton tombe dans le rouge au 1T


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

vendredi 18 août 2017 à 12:34

Le pétrole stable avant une nouvelle réunion de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient vendredi en cours d'échanges européens, le marché hésitant après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 06:27

Le pétrole recule légèrement en Asie

séoul: Les cours du pétrole reculaient légèrement en Asie vendredi, les investisseurs ignorant la baisse des stocks de brut américain pour privilégier...

jeudi 17 août 2017 à 21:27

Le pétrole termine en hausse, hésitant entre stocks et produ…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en hausse jeudi, à l'issue d'une séance hésitante au cours de laquelle les...

jeudi 17 août 2017 à 18:12

Le pétrole rebondit, le marché reste prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient jeudi en fin d'échanges européens dans un marché incertain après des données contrastées sur les réserves...

jeudi 17 août 2017 à 15:27

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York, plombé par la …

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en légère baisse jeudi à New York, restant timorés au lendemain de l'annonce d'une...

jeudi 17 août 2017 à 12:22

Le pétrole stable mais affaibli par la production américaine

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens, affaiblis par la publication des données sur les réserves américaines...

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite