Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole poursuit son repli, toujours plombé par l'offre surabondante

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole perdait du terrain vendredi en fin d'échanges européens, à cause de prises de bénéfices et sur fond d'inquiétudes sur la surabondance d'offre et la demande mondiale d'or noir terne.
Vers 16H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en juin valait 63,84 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 14 cents par rapport à la clôture de jeudi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai perdait 64 cents à 56,04 dollars.

Les cours de l'or noir étaient de nouveau lestés par des prises de bénéfices, après s'être échangés jeudi à des plus hauts depuis le 23 décembre, à 57,42 dollars le baril pour le WTI, et depuis le 12 novembre à 64,95 dollars le baril pour le Brent.

Les deux contrats ont gagné près de 10% depuis le début de la semaine, constataient les analystes de Commerzbank.

Pourtant, selon les analystes, rien ne justifie cette hausse des prix.

Les fondamentaux qui plombent le marché depuis juin dernier demeurent: une offre surabondante et une demande morose.

Une situation d'ailleurs confirmée par le dernier rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), comme le faisaient remarquer des analystes.

Le mois dernier, la production de l'Opep a augmenté de 810.000 barils par jour (bj) pour atteindre 30,79 millions de barils par jour (mbj) en moyenne, dépassant à nouveau les quotas du cartel.

Ces chiffres soulignent que le problème de la surabondance globale n'a pas disparu, estimait Daniel Ang, analyste chez Phillip Futures à Singapour.

Du côté de la demande, la croissance chinoise bat en retraite, la croissance économique américaine n'est pas assez convaincante pour pousser à une hausse des taux d'intérêt (de la Réserve fédérale américaine), ce qui nous laisse avec l'Europe (...) qui a toujours besoin de béquilles, notaient les analystes de PVM.

Par ailleurs, les investisseurs surveilleront la publication ce vendredi du décompte des puits de forage pétroliers en activité de la compagnie de services pétroliers Baker Hughes.



(c) AFP




Commenter Le pétrole poursuit son repli, toujours plombé par l'offre surabondante


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite