Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole reflue à New York après l'envolée suscitée par des espoirs de rééquilibrage

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse jeudi à New York, le marché faisant une pause et ramassant des bénéfices au lendemain de l'envolée suscitée par le ralentissement de la hausse des stocks américains de brut.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai perdait 50 cents à 55,89 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Mercredi, ce prix avait bondi de presque 6%, suite à des annonces du ministère de l'Energie américain (DoE): les stocks de de brut américains ont connu leur plus faible augmentation depuis le début de l'année durant la semaine achevée le 10 avril, et la production américaine a légèrement reflué (-20.000 barils par jour), pour la deuxième fois en trois semaines.

Peut-être que le marché était allé trop loin à la hausse, a commenté jeudi Carl Larry, chez Frost & Sullivan, il y a un peu de prises de bénéfices.

Rappelant que le WTI était désormais au plus haut depuis quatre mois, il a estimé que le marché prenait son temps pour se reprendre, pariant toutefois pour un mouvement de fond à la hausse qui pourrait porter le cours entre 65 et 70 dollars, grâce à un rééquilibrage de l'offre et de la demande.

On commence à voir les raffineries tourner plus vite, et avec la hausse de la demande qui va accompagner le retour des beaux jours, nous allons commencer à voir plus d'utilisation des stocks de brut, tandis que la production a atteint un pic, a-t-il dit.

Mais les analystes de Commerzbank étaient plus circonspects.

Le ralentissement des stocks était surtout dû à la chute de 1 million de barils par jour de brut importé, ce qui a peu de chance de se reproduire, ont-ils fait valoir, alors qu'il le faudrait pour que les stocks d'un niveau record régressent.

En outre, il y avait une augmentation considérable de la quantité de brut raffiné, ont noté les analystes de Commerzbank, approchant déjà des niveaux qu'on ne voit habituellement qu'en été.

Enfin ils soulignaient que le marché souffre encore d'une surabondance de pétrole, confirmée mercredi soir par le DoE lorqu'il a fait état d'une hausse de la production de l'Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) en mars.



(c) AFP




Commenter Le pétrole reflue à New York après l'envolée suscitée par des espoirs de rééquilibrage


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 juillet 2017 à 15:33

Le Québec met fin au projet d'exploiter le pétrole d'Anticos…

Montréal: Le gouvernement du Québec a décidé vendredi d'abandonner son objectif d'extraire du pétrole sur l'île d'Anticosti dans le Golfe du fleuve...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:23

Le pétrole poursuit sa progression à l'ouverture à New York

New York: Le prix du pétrole coté à New York progressait légèrement vendredi à l'ouverture, continuant à profiter du recul des stocks...

vendredi 28 juillet 2017 à 15:12

Chevron renoue avec les bénéfices au 2T grâce aux économies

New York: La major pétrolière Chevron a renoué avec les bénéfices au deuxième trimestre, grâce à sa cure d'austérité qui lui a...

vendredi 28 juillet 2017 à 14:41

ExxonMobil: bénéfices 2T quasi doublés mais inférieurs aux a…

New York: La major pétrolière américaine ExxonMobil a annoncé vendredi des bénéfices presque doublés au deuxième trimestre, en raison d'une nette baisse...

vendredi 28 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole monte grâce à un dollar faible

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse vendredi en cours d'échanges européens, soutenus par le dollar et par l'Opep, avant des...

jeudi 27 juillet 2017 à 20:55

Le pétrole encore soutenu par la baisse des stocks américain…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a terminé en légère hausse jeudi, la récente baisse des réserves de produits...

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite