Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en hausse à New York, poussé par des espoirs sur la production et la demande

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont ouvert en nette hausse mercredi à New York, le marché voulant croire à une baisse de la production américaine et une hausse de la demande.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai prenait 1,04 dollar à 54,33 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), son maximum en plus de deux mois.

Les investisseurs clairement pensent que les dernières informations sur un déclin de l'offre américaine justifient de renforcer leurs investissements dans le marché pétrolier, ont expliqué les analystes de Commerzbank, en rappelant un rapport gouvernemental ayant fait état lundi soir d'une baisse de 57.000 barils par jour (bj) de la production américaine le mois prochain.

Cela peut paraître faible. Mais si tous les puits de forage de pétrole de schiste devaient fermer, la production déclinerait de 300.000 bj par mois. Ce chiffre de 57.000 bj représente (près de) 20% de cette baisse maximum, ce qui n'est pas négligeable, estimait Bjarne Schieldrop, analyste chez SEB.

En plus la production dans le Dakota du Nord a reculé en février de 15.000 barils par jour, ont ajouté les spécialistes de Commerzbank, en citant des sources de cet Etat du nord des Etats-Unis, soulignant toutefois que la rigueur de l'hiver pourrait l'expliquer.

Le marché attendait pour se faire une idée plus précise la publication à 14h30 GMT des chiffres hebdomadaires du ministère de l'Energie (DoE) sur les stocks américains, pour y découvrir dans quelle mesure ils ont progressé et, d'autre part, y déceler une éventuelle nouvelle chute de production, comme celle annoncée il y a deux semaines.

Oliver Sloup, chez iiTrader.com, a également indiqué que les investisseurs chercheraient à voir s'il y a une chute des stocks d'essence, déjà annoncée mardi soir par l'organisation privée API. Cela serait le signe d'une hausse de la demande, particulièrement bienvenue alors que se profile la saison des déplacements avec le retour des beaux jours.

En revanche, si le DoE annonce une nouvelle forte augmentation des stocks au terminal pétrolier de Cushing, suffisante pour laisser entrevoir une totale saturation, cela pourrait remettre de la volatilité sur le marché et éventuellement mener à brader le brut.

Les experts de l'agence Bloomberg s'attendent pour leur part à une hausse des stocks de brut de 3,6 millions de barils, mais à une baisse des réserves d'essence de 750.000 barils. Les stocks de produits distillés auraient, quant à eux, progressé de 700.000 barils lors de la semaine achevée le 10 avril.



(c) AFP




Commenter Le pétrole ouvre en hausse à New York, poussé par des espoirs sur la production et la demande


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite