Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en nette hausse, à 53,29 dollars le baril à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en nette hausse mardi à New York, les investisseurs se réjouissant de l'annonce d'un reflux de la production de pétrole de schiste américain à partir de mai.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a gagné 1,38 dollar, à 53,29 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Encouragée par l'affaiblissement du dollar mardi, suite à une statistique décevante sur les ventes de détail aux Etats-Unis, la hausse des prix a été principalement expliquée par la perspective d'un début de reflux de la production américaine.

Le rapport du département de l'Energie (lundi soir) semble mener le marché, il a annoncé un recul de 57.000 barils par jour de la production de pétrole de schiste en mai, a déclaré Robert Yawger, chez Mizuho Securities.

Ce sera le premier recul depuis que l'administration américaine a commencé à compiler ces données sur le pétrole de schiste en 2013, a encore souligné M. Yawger.

Pour Michael Wittner, à la Société Générale, cette annonce a soutenu les cours, non parce que les chiffres sont importants, mais parce que cela faisait tellement longtemps que le marché attendait l'impact sur la production de la chute régulière du nombre de puits en activité.

Le marché a d'autant plus réagi que le pétrole de schiste est à la source de la surabondance mondiale actuelle de pétrole, a-t-il ajouté.

En dépit de cette annonce, les analystes de Commerzbank ont souligné que le risque d'une correction était considérable. Ils ont noté que par rapport à l'excédent d'offre atteignant quelque 2 millions de barils par jour (mbj), le recul de la production de schiste américain ne serait qu'une goutte dans l'océan.

M. Yawger a aussi noté qu'il fallait se préparer à l'annonce mercredi que les réserves de brut américaines avaient encore augmenté, ce qui serait un facteur de baisse, confirmant que le marché est saturé d'or noir.

Les heures à venir vont être épiques, a surenchéri Matt Smith, chez Schneider Electric, notant que le marché suivrait également de près les statistiques chinoises sur le produit intérieur brut, les ventes de détail et la production industrielle - la Chine étant le premier pays importateur d'or noir.



(c) AFP




Commenter Le pétrole finit en nette hausse, à 53,29 dollars le baril à New York


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 12 décembre 2017 à 18:19

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices après la ferme…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après trois séances de hausse dues en grande partie à une...

mardi 12 décembre 2017 à 15:21

Le pétrole porté à l'ouverture à New York par un problème en…

New York: Le pétrole new-yorkais progressait à l'ouverture mardi, encore soutenu par la fermeture d'un important oléoduc en mer du Nord de...

mardi 12 décembre 2017 à 14:17

La Banque mondiale ne financera plus l'exploration et l'expl…

Paris: La Banque mondiale arrêtera de financer après 2019 l'exploration et l'exploitation de pétrole et de gaz, a-t-elle annoncé mardi à l'occasion...

mardi 12 décembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, le Brent dopé par une fuite d'oléoduc en m…

Londres: Les prix du pétrole montaient encore mardi en cours d'échanges européens dans un marché perturbé par la fuite de l'important oléoduc...

mardi 12 décembre 2017 à 06:13

Le pétrole continue d'avancer en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mardi en Asie, en particulier le contrat européen qui dépasse les 65 dollars pour...

lundi 11 décembre 2017 à 21:11

Le pétrole soutenu par la fermeture d'un oléoduc en mer du N…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en hausse lundi, clôturant à son plus haut niveau à Londres depuis plus de deux...

lundi 11 décembre 2017 à 18:12

Le pétrole de Brent au plus haut depuis 2015 avec la fermetu…

Londres: Le cours du pétrole de Brent, référence européenne, a atteint lundi en fin d'échanges européens son plus haut niveau depuis juin...

lundi 11 décembre 2017 à 16:40

France: les prix des carburants à la pompe reculent

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont reculé la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés lundi.

lundi 11 décembre 2017 à 15:37

Le pétrole, poussé par une explosion à New York, ouvre en lé…

New York: Le pétrole new-yorkais montait légèrement à l'ouverture lundi, le marché faisant preuve d'un peu de fébrilité après de premières informations...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite