Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole en hausse en Asie mais reste sous pression

prix-du-petrole SingapourSingapour: Le pétrole montait jeudi en Asie sans toutefois ramener le baril de référence à New York au-dessus de la barre symbolique des 50 dollars, les cours restant sous pression en raison d'une hausse continue de la production et du gonflement des stocks aux Etats-Unis.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars s'appréciait de 64 cents, à 49,48 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison à même échéance prenait 34 cents, à 55,00 dollars.

Le marché bénéficie d'un certain optimisme mais les fondamentaux n'ont pas changé, relevait Michael McCarthy, analyste chez CMC Markets.

Plombée par le ralentissement de la croissance chinoise et l'atonie économique en zone euro, la demande reste en effet très insuffisante face à l'abondance d'offre nourrie par la hausse de la production de pétrole de schiste aux Etats-Unis, premier consommateur de brut au monde.

Les stocks américains ont encore gonflé la semaine dernière, ajoutant aux inquiétudes sur l'offre mondiale, selon M. McCarthy.

Lors de la semaine achevée le 6 février, les réserves de brut ont augmenté de 4,9 millions de barils, contre une hausse de 3,6 millions attendue par les experts, à 417,9 millions, selon le département américain de l'Énergie (DoE).

A ce niveau, les stocks se situent à un nouveau plus haut depuis 1982, date des premières publications hebdomadaires du DoE, et depuis novembre 1930 sur la base des données mensuelles, lorsqu'ils avaient atteint 517,021 millions.

La production américaine s'est elle établie à 9,226 millions de barils par jour (mbj), battant un nouveau record depuis 1983 au moins.

Faute d'intervention de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) qui refuse de réduire sa production, les opérateurs se tournent vers les Etats-Unis où la dégringolade des prix du brut depuis l'été dernier a rendu moins rentable l'extraction de pétrole.

Les entreprises du secteur limitent leurs investissements et le nombre de puits de forage en activité a reculé dernièrement.

Du côté de la demande, les opérateurs surveillaient l'évolution de la situation en zone euro sur le dossier de l'énorme dette grecque, au début d'une série de réunions cruciales sur le sujet.

La zone euro a constaté jeudi son total désaccord avec Athènes, qui veut tourner la page de l'austérité et alléger sa dette, lors d'une réunion extraordinaire qui s'est achevée sans la moindre avancée.

Nous avons fait des progrès mais pas assez pour parvenir à des conclusions communes, a déclaré le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem.

Le dossier grec s'invite au sommet européen de jeudi en présence des dirigeants des 28, avant une nouvelle réunion ministérielle dès lundi prochain.

Mercredi, le baril de light sweet crude (WTI) avait perdu 1,18 dollar, à 48,84 dollars, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait fini à 54,66 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,77 dollar.

bjp/mba/dan/gab/mf

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP







Commenter Le pétrole en hausse en Asie mais reste sous pression


Le pétrole en Asie


vendredi 24 novembre 2017

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

mercredi 22 novembre 2017

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite