Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole monte à New York, le marché se rassure sur l'offre d'Iran et des USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en hausse vendredi à New York, un indicateur sur l'activité pétrolière aux Etats-Unis redonnant confiance à un marché déjà rassuré quant au risque de reprise des exportations iraniennes.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a gagné 85 cents à 51,64 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché achève une semaine agitée, au cours de laquelle les cours ont parfois enregistré des variations de trois dollars d'un jour à l'autre. Sur l'ensemble de la semaine, ils sont en hausse de plus de deux dollars.

Beaucoup de choses sont en jeu ici, et, dans l'ensemble, elles soutiennent le marché, a jugé Phil Flynn, de Price Futures Group.

On a de plus en plus conscience que les risques géopolitiques augmentent à l'étranger, a-t-il mis en avant. En Iran, l'ayatollah (Khamenei) a tenu hier des propos qui rendent incertain le calendrier d'un éventuel accord.

Ali Khamenei, numéro un de la République islamique, a le dernier mot sur les dossiers stratégiques iraniens, dont le nucléaire, et est resté prudent sur les chances d'un accord final sur le programme atomique de Téhéran, en estimant que le texte de Lausanne du 2 avril n'était pas une garantie de réussite.

Manifestement, on n'est pas parti pour respecter le délai fixé au 30 juin pour un accord définitif, ce qui éloigne donc le risque d'un afflux de pétrole iranien, a estimé M. Flynn. On met donc ce problème de côté.

Certains investisseurs ont aussi trouvé des raisons d'espérer aux Etats-Unis, où le nombre de puits en activité a de nouveau décliné cette semaine.

Selon le décompte du groupe privé Baker Hughes, il y a 42 puits en moins aux Etats-Unis, ce qui devrait un peu soutenir le marché, a rapporté M. Flynn.

Pour une partie des analystes, ce déclin persistant laisse espérer une baisse prochaine de la production américaine, dont le niveau élevé a, comme pour l'Opep, joué un role dans la chute des cours. Ils étaient environ deux fois plus élevés en juin.

Cet optimisme reste limité, car la baisse de l'offre n'a pas commencé pour le moment, comme nous l'ont rappelé cette semaine les chiffres sur les réserves américaines, a relativisé Gene McGillian, de Tradition Energy.

Le département de l'Energie a fait état mercredi d'un bond de plus de dix millions de baril des réserves de brut aux Etats-Unis, la semaine dernière, et d'un léger progrès de la production, qui se maintient au-dessus de 9,4 millions de barils.

jdy/chr/jpr

BAKER HUGHES



(c) AFP




Commenter Le pétrole monte à New York, le marché se rassure sur l'offre d'Iran et des USA


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite