Menu
RSS
A+ A A-

SP menace de dégrader Shell à cause du rachat de BG

prix-du-petrole ParisParis: L'agence de notation Standard and Poor's a menacé jeudi d'abaisser la note d'endettement du géant pétrolier anglo-néerlandais Shell, en raison de son projet d'acquisition amicale du producteur britannique d'hydrocarbures BG Group.
Dans un communiqué, S&P a indiqué avoir placé sous surveillance négative les notes du groupe (actuellement fixées à AA pour la dette à long terme et A-1+ pour le court terme), ce qui signifie qu'elle envisage de les abaisser à brève échéance, en raison du projet de rapprochement des deux groupes, annoncé ce mercredi.

De notre point de vue, fusionner les deux groupes nous amènerait à maintenir une excellente appréciation du risque posé par Shell, mais l'augmentation de sa dette qui résulterait du paiement d'environ 20 milliards de dollars en numéraire porterait son endettement à des niveaux correspondant à une notation inférieure, a-t-elle précisé.

L'agence a indiqué qu'elle préciserait d'ici 6 à 8 semaines l'ampleur potentielle de la dégradation qu'elle pourrait infliger à Shell si ce rachat se concrétisait.

Shell a annoncé mercredi avoir fait une offre amicale en numéraire et en actions qui représente l'équivalent de 64 milliards d'euros, et qui a reçu l'approbation du conseil d'administration de BG Group.

Cette transaction devrait rendre possible des synergies de 2,5 milliards de dollars par an et permettre à Shell de se hisser au deuxième rang mondial du secteur derrière le géant américain ExxonMobil. Le groupe pourra aussi réduire ses dépenses d'exploration et accélérer ses ventes d'actifs pour concentrer son activité.

fpo/zl

ROYAL DUTCH SHELL PLC

BG GROUP

EXXONMOBIL







Commenter SP menace de dégrader Shell à cause du rachat de BG


La Compagnie pétrolière Shell

Shell reprend sa production sur le terminal nigérian de Forcados

jeudi 08 juin 2017

Lagos: Le géant anglo-néerlandais Shell a annoncé jeudi avoir repris ses activités sur le terminal de Forcados, dans le sud-est du Nigeria, après plusieurs mois de fermeture dus à des attaques répétées par des groupes armés.


-Toute l'actualité de la compagnie pétrolière Shell

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

mardi 25 juillet 2017 à 15:33

Le pétrole, galvanisé par l'Arabie saoudite, ouvre en hausse…

New York: Les cours du pétrole étaient encore stimulés mardi à l'ouverture à New York par l'annonce d'une baisse des exportations de...

mardi 25 juillet 2017 à 12:30

Le pétrole poursuit sa hausse après la réunion de Saint-Péte…

Londres: Les prix du pétrole poursuivaient leur hausse mardi en cours d'échanges européens au lendemain de la réunion de Saint-Pétersbourg des pays...

mardi 25 juillet 2017 à 10:28

TechnipFMC annonce une grosse erreur dans ses comptes, le ti…

Paris: Le groupe parapétrolier TechnipFMC chutait de plus de 8% mardi en Bourse, après avoir surévalué de 209,5 millions de dollars ses...

mardi 25 juillet 2017 à 05:26

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie après Saint-Pétersbour…

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper, mardi en Asie, galvanisés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses exportations et...

lundi 24 juillet 2017 à 21:27

Le pétrole, rassuré par l'Arabie saoudite, termine en hausse…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont progressé lundi à New York, encouragés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

lundi 24 juillet 2017 à 18:15

Le pétrole remonte, l'Arabie saoudite rassure

Londres: Les cours du pétrole remontaient lundi en fin d'échanges européens après que l'Opep et de ses partenaires se sont rencontrés pour...

lundi 24 juillet 2017 à 16:18

Pétrole: les pays producteurs cherchent à accentuer leur bai…

Saint-Pétersbourg: Les principaux pays exportateurs de pétrole, réunis lundi, ont affiché leur volonté d'accentuer la réduction de leur offre en l'appliquant plus...

lundi 24 juillet 2017 à 16:09

France: les prix des carburants poursuivent leur hausse

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont poursuivi leur hausse la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite