Menu
RSS

Le pétrole chute à New York, plombé par l'offre américaine et saoudienne

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont chuté mercredi à New York, revenant largement sur leur flambée du début de semaine, face à une série d'éléments laissant craindre une offre toujours élevée des Etats-Unis comme de l'Arabie saoudite.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a baissé de 3,56 dollars à 50,42 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir monté de près de cinq dollars lors des deux précédentes séances pour atteindre son plus haut niveau de clôture depuis le début de l'année.

On avait observé une hausse très importante en deux jours, les cours gagnant près de 10%, donc ce repli n'a rien d'étonnant, a jugé Matt Smith, de Schneider Electric. L'environnement est très incertain, donc les prix vont sûrement continuer à beaucoup fluctuer.

Pour le moment, c'est l'annonce par Washington d'un bond très supérieur aux attentes des réserves américaines de pétrole brut, la semaine dernière, qui a fait plonger un marché déjà dans le rouge à l'ouverture.

Alors que les analystes ne tablaient que sur une hausse de 3,25 millions de barils, le département de l'Energie a fait état d'une progression de plus de dix millions, et donné ainsi un coup bas à un marché qui était entièrement concentré sur ce rapport, a jugé M. Smith.

De plus, la production américaine s'est maintenue à plus de 9,4 millions de barils par jour et a ainsi déçu les investisseurs qui espéraient voir s'accentuer un léger repli enregistré lors de la semaine précédente.

Inquiet de la surabondance d'offre, qui a contribué à faire chuter de moitié les cours du pétrole depuis juin, le marché n'a pas trouvé plus de soutien à l'international, après des propos jugés peu encourageants, d'Ali al Nouaïmi, le ministre saoudien du Pétrole.

La production saoudienne a dépassé 10 millions de barils par jour le mois dernier et a atteint son plus haut niveau depuis plus de 13 ans, a souligné Andy Lipow, de Lipow Oil Associates.

Le marché scrute particulièrement l'attitude de Ryad, qui domine l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), car, en s'abstenant en novembre d'abaisser son plafond de production, le cartel a largement accéléré la chute des cours.

Les Saoudiens continuent manifestement à se battre pour défendre leur part de marché, ce qui ne laisse pas attendre de soulagement au niveau de l'offre, a estimé M. Smith.







Commenter Le pétrole chute à New York, plombé par l'offre américaine et saoudienne

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Arabie Saoudite


mercredi 26 avril 2017

L'Arabie dit avoir déjoué une attaque du Yémen contre un sit…

Ryad: Les autorités saoudiennes ont annoncé mercredi avoir déjoué une tentative d'attaque par un bateau piégé, provenant d'une zone contrôlée par les...

lundi 27 mars 2017

L'Arabie baisse l'impôt sur les firmes pétrolières avant une…

Ryad: L'Arabie saoudite a annoncé lundi avoir réduit l'impôt sur les sociétés du secteur pétrolier, une mesure destinée à encourager les investissements...

dimanche 26 mars 2017

Pétrole: Koweït et Arabie vont reprendre l'exploitation de g…

Koweït: Le Koweït et l'Arabie saoudite reprendront "dans deux mois" l'exploitation de gisements pétroliers conjoints après une dispute de plus de deux...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 28 avril 2017 à 20:39

Le pétrole monte un peu au terme d'une semaine de baisse

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont un peu monté vendredi, à l'issue d'une semaine terne qui a vu la production...

vendredi 28 avril 2017 à 18:19

ExxonMobil et Chevron renouent avec de gros bénéfices au 1T

New York: L'embellie revient doucement dans le secteur pétrolier: ExxonMobil et Chevron ont annoncé vendredi leurs meilleurs bénéfices trimestriels depuis 2015, grâce...

vendredi 28 avril 2017 à 18:13

Le pétrole se stabilise, le marché sceptique sur l'efficacit…

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient vendredi en fin d'échanges européens mais s'inscrivaient en baisse sur la semaine comme sur le...

vendredi 28 avril 2017 à 15:34

Le pétrole tente un rebond à la fin d'une semaine morose

New York: Les cours du pétrole tentaient de rebondir vendredi à New York, à la fin d'une semaine terne qui a vu...

vendredi 28 avril 2017 à 15:08

Chevron repasse dans le vert au 1T, grâce au rebond du prix …

New York: La major pétrolière américaine Chevron a renoué avec les bénéfices au premier trimestre, profitant du rebond des prix du brut...

vendredi 28 avril 2017 à 14:37

Le rebond du pétrole fait flamber les bénéfices et revenus d…

New York: La major américaine ExxonMobil a annoncé vendredi une flambée de ses bénéfices et chiffre d'affaires au premier trimestre, alimentée à...

vendredi 28 avril 2017 à 07:12

Les prix du pétrole rebondissent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi dans un contexte incertain après avoir chuté en raison des préoccupations sur l'excès d'offre.

jeudi 27 avril 2017 à 20:53

Le pétrole en nette baisse, retour annoncé de la production …

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont nettement reculé jeudi à New York, le marché souffrant toujours de l'abondance de l'offre...

jeudi 27 avril 2017 à 18:27

Maurel et Prom: ventes 1T en hausse de 57% grâce au rebond d…

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom a vu son chiffre d'affaires bondir de 57% au premier trimestre, à 90 millions...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite