Menu
RSS

ExxonMobil attaque la Russie devant un tribunal d'arbitrage pour des trop-payés fiscaux

prix-du-petrole moscouMoscou: Le géant pétrolier américain ExxonMobil, l'un des partenaires occidentaux les plus importants de la Russie dans les hydrocarbures, a saisi le tribunal international d'arbitrage de Stockholm pour obtenir le remboursement de trop-payés fiscaux dans ce pays, a-t-on appris jeudi auprès du ministère russe de l'Energie.
Nous confirmons le lancement de cette procédure révélée plus tôt par le journal économique russe Vedomosti, a indiqué à l'AFP la porte-parole du ministère.

Selon le journal, ces trop-perçus, qui concernent le projet Sakhaline-1 dans l'Extrême Orient, pourraient représenter jusqu'à 500 millions de dollars.

La porte-parole s'est refusée à tout autre commentaire dans l'immédiat. Nous examinons la plainte, a-t-elle précisé.

ExxonMobil n'était pas joignable dans l'immédiat pour commenter.

La major pétrolière américaine conteste le régime fiscal en vigueur sur le projet Sakhaline-1, dans l'Extrême Orient, dont elle détient 30% et joue le rôle d'opérateur. Elle y paye un impôt sur les bénéfices de 35%, celui fixé au lancement du projet dans les années 1990, alors que ce dernier a été ramené en 2009 à 20%.

Le PDG du groupe, Rex Tillerson, s'était rendu à Moscou à la mi-mars pour rencontrer le ministre de l'Energie Alexandre Novak, sans qu'un accord ne soit trouvé.

Selon Vedomosti, ExxonMobil propose à Moscou de lui rembourser la moitié du trop-perçu et de ramener le taux à 20%, tandis que le gouvernement russe, qui espère toujours un accord à l'amiable, prépare son propre compromis.

La presse russe, qui avait révélé le contentieux il y a quelques semaines, indiquait alors que le groupe américain, conscient de ce problème depuis des années, n'avait durci le ton que récemment alors que sa situation se complique en Russie.

ExxonMobil avait noué ces dernières années des liens très étroits avec le géant public Rosneft, à travers un partenariat stratégique et de nombreux projets communs dans l'Arctique ou dans l'Extrême-Orient.

Mais Rosneft, dont le patron est un proche de Vladimir Poutine, est visé par des sanctions occidentales liées à la crise ukrainienne, qui touchent plus généralement les transferts de technologies destinés à la production dans l'Arctique.

Plusieurs projets ont été gelés ces derniers mois et ExxonMobil a évalué en février à un milliard de dollars ses pertes potentielles liées à ces suspensions d'activités.

gmo/mp/jpr

EXXONMOBIL

ROSNEFT







Commenter ExxonMobil attaque la Russie devant un tribunal d'arbitrage pour des trop-payés fiscaux

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Le pétrole en Russie


lundi 26 juin 2017

Russie: le pétrolier Rosneft obtient des excuses d'un média …

Moscou: L'un des rares médias jugés indépendants en Russie, RBK, a présenté lundi des excuses au pétrolier Rosneft et son influent patron...

lundi 15 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad veulent réduire l'offre de pétrole j…

Moscou: La Russie et l'Arabie Saoudite, deux des plus grands producteurs de pétrole dans le monde, se sont prononcés lundi dans un...

lundi 08 mai 2017

Pétrole: Moscou et Ryad pour une extension de l'accord de ré…

Moscou: Les deux plus grands producteurs de pétrole, la Russie et l'Arabie Saoudite, ont évoqué lundi une extension de l'accord de réduction...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Russie

La Compagnie pétrolière américaine ExxonMobil

Réchauffement climatique: ExxonMobil contraint à la transparence par ses …

mercredi 31 mai 2017

New York: Les actionnaires d'ExxonMobil ont voté à une large majorité mercredi en faveur d'une proposition visant à contraindre le géant pétrolier à évaluer l'impact financier des politiques publiques sur le climat sur son activité, après l'accord de Paris.

Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 28 juin 2017 à 16:49

USA: hausse surprise des stocks de brut, les réserves d'esse…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse surprise la semaine dernière aux Etats-Unis tandis que les réserves d'essence...

mercredi 28 juin 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en légère baisse à New York avant un rappor…

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en légère baisse mercredi à New York, le marché attendant avec fébrilité...

mercredi 28 juin 2017 à 12:58

Le pétrole baisse un peu, l'offre surabondante pèse

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu mercredi en cours d'échanges européens, la surabondance persistante de l'offre pesant de nouveau sur...

mercredi 28 juin 2017 à 07:51

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient à la baisse mercredi en Asie, les investisseurs craignant une hausse des stocks de brut américain.

mardi 27 juin 2017 à 21:08

Le pétrole porté par l'anticipation d'une baisse des stocks

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi à New York et à Londres, soutenus par l'anticipation...

mardi 27 juin 2017 à 18:14

Le pétrole se reprend, aidé par l'accès de faiblesse du doll…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur reprise mardi en fin d'échanges européens, aidés notamment par un accès de faiblesse du dollar...

mardi 27 juin 2017 à 15:47

Le pétrole ouvre en hausse, porté par la faiblesse du dollar

New York: Les cours du pétrole ont débuté la séance en hausse mardi à New York, portés par un accès de faiblesse...

mardi 27 juin 2017 à 15:08

Rosneft se dit victime d'une "puissante attaque informa…

Moscou: Le géant russe du pétrole Rosneft s'est dit victime mardi d'une "puissante attaque informatique" visant ses serveurs, précisant que sa production...

mardi 27 juin 2017 à 12:33

Le pétrole tente de se reprendre mais reste sous pression

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mardi en cours d'échanges européens, tentant de nouveau de se reprendre mais restant proches...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite