Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit le baril à New York après l'incendie d'une plateforme

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement rebondi mercredi à New York, après l'annonce d'une petite baisse de la production aux Etats-Unis et l'incendie meurtrier d'une plateforme dans le Golfe du Mexique.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai a gagné 2,49 dollars à 50,09 dollars à la clôture sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), mettant fin à trois séances consécutives de baisse.

D'abord hésitante, la hausse a pris de l'ampleur après la publication des chiffres du département de l'Energie sur les stocks américains de produits pétroliers.

Certes c'est un rapport qui fondamentalement pousse à la baisse, a commenté Bart Melek chez TD Securities, mais il recèle aussi quelques faits favorables à la hausse, a-t-il ajouté.

Ainsi les stocks de brut restent à un niveau record à 471,4 millions de barils, avec une progression plus forte que prévu, mais les réserves d'essence ont reflué bien plus que prévu.

En outre la production américaine a baissé, certes très modestement à raison de 36.000 millions de barils par jour durant la semaine achevée le 27 mars, mais mettant fin à une longue série de records consécutifs.

Enfin l'annonce de l'incendie dans une plateforme de Pemex dans le Golfe du Mexique, qui a fait 4 morts et conduits à l'évacuation de 300 employés, a achevé de propulser le cours du WTI au-delà du seuil symbolique de 50 dollars.

Cet accident pourra retirer du marché à peu près 300.000 barils par jour, a fait valoir M. Melek, évoquant la production estimée du gisement concerné par l'explosion, dans la baie de Campeche.

Autre facteur pouvant éventuellement expliquer la hausse des cours, la confusion entourant les négociations sur le programe nucléaire iranien, qui s'éternisent à Lausanne (Suisse).

Les investisseurs craignent qu'un accord ouvre la voie à la levée des sanctions économiques qui frappent l'Iran, et donc à un afflux de brut iranien dans un marché qui souffre déjà de surabondance. A l'inverse, un échec des pourparlers pourrait conduire les investisseurs à revoir leurs attentes de voir le marché inondé de pétrole supplémentaire.

La Maison Blanche a affirmé mercredi que les discussions étaient productives, sans toutefois se prononcer sur la durée pendant laquelle elles pourraient encore se prolonger.







Commenter Le pétrole rebondit le baril à New York après l'incendie d'une plateforme


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite