Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole poursuit son recul à New York par crainte d'un accord avec l'Iran

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole se sont encore repliés lundi à l'ouverture à New York, restant sous pression pendant que les pourparlers sur le nucléaire iranien entrent dans leur dernière ligne droite.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai perdait 38 cents à 48,49 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Tout accord entraînant le dénouement des sanctions (frappant l'Iran) liées au pétrole - même si c'est sur une longue période - va probablement entraîner une réaction à la baisse, alors que l'absence d'accord encouragera probablement un rebond réflexe de court terme, a résumé Matt Smith chez Schneider Electric.

Les chefs de la diplomatie des grandes puissances et de l'Iran se sont retrouvés lundi matin à Lausanne (Suisse) autour de la même table, pour la première fois depuis des mois, afin de lever les derniers obstacles à un accord jugé faisable avant l'échéance du 31 mars, mais rien n'a filtré de cette rencontre d'une heure.

Il y a beaucoup d'incertitude, a relevé James Williams, chez WTRG Economics, se demandant si en cas d'accord l'Arabie Saoudite serait disposée à réduire sa production pour éviter d'aggraver les déséquilibres entre l'offre surabondante et la demande médiocre.

Parmi les facteurs de baisse, de toute évidence le marché considère l'intervention militaire de l'Arabie Saoudite dans le pays voisin du Yémen comme un conflit local qui n'aura pas d'impact sur l'approvisionnement en pétrole, ont noté les analystes de Commerzbank, alors que le déclenchement des opérations saoudiennes avait provoqué la semaine dernière un fort mouvement d'achat qui avait brièvement fait monter les cours du brut WTI au-dessus du seuil de 50 dollars, et au plus haut depuis près de trois semaines.

Enfin le dollar est acoquiné ce matin avec les pourparlers nucléaires, rebondissant nettement pour mettre une pression supplémentaire à la baisse sur le secteur du pétrole, a souligné M. Smith.

Il fallait 1,0818 dollar lundi matin pour acheter un euro, contre 1,0890 vendredi soir, alors que tout renchérissement du dollar pénalise les acheteurs munis d'autres devises pour acheter du brut.

Cependant, M. Williams estimait vraisemblable une reprise des cours à moyen terme lorsqu'apparaîtra une réduction de la production américaine dans les semaines ou mois à venir. Selon lui la réduction continue du nombre de puits en activité, ainsi que le ralentissement de la hausse de production dont fait état le ministère américain de l'énergie tous les mercredi, indiquent que la production est sur le point de partir en baisse.







Commenter Le pétrole poursuit son recul à New York par crainte d'un accord avec l'Iran


Le pétrole en Iran


mardi 11 juillet 2017

Hydrocarbures: l'Iran espère signer 10 contrats dans les pro…

Istanbul: Dans la foulée du contrat conclu avec un consortium international mené par le français Total, l'Iran espère signer "environ dix contrats...

dimanche 02 juillet 2017

Total, premier pétrolier occidental de retour en Iran avec u…

Téhéran: Le groupe pétrolier français Total, à la tête d'un consortium international, va signer lundi à Téhéran un accord de 4,8 milliards...

lundi 13 mars 2017

Pétrole: Hyundai signe un accord de 3 mds EUR dans un projet…

Séoul: Le groupe sud-coréen Hyundai Engineering a signé un accord portant sur un montant de trois milliards d'euros pour investir dans un...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Iran

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 17 août 2017 à 06:13

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient jeudi en Asie sous l'effet d'achats à bon compte après le net recul de la veille.

mercredi 16 août 2017 à 21:31

Le pétrole termine en nette baisse à New York et à Londres

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette baisse mercredi à New York, plombé par la hausse hebdomadaire de la production...

mercredi 16 août 2017 à 18:14

Le pétrole recule, les stocks américains déçoivent

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu mercredi en fin d'échanges européens après des données sur les réserves américaines contrastées, avec...

mercredi 16 août 2017 à 16:55

USA: baisse bien plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une baisse bien plus marquée que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon...

mercredi 16 août 2017 à 16:01

Le pétrole monte légèrement à New York, optimisme sur les st…

New York: Les cours du pétrole montaient légèrement peu après l'ouverture mercredi à New York, aidés par l'optimisme du marché sur une...

mercredi 16 août 2017 à 15:46

Pétrochimie: Shell sort d'une coentreprise saoudienne pour 8…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a annoncé mercredi avoir bouclé la vente des 50% qu'il possédait dans la coentreprise de...

mercredi 16 août 2017 à 12:17

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé

Londres: Les prix du pétrole étaient en hausse mercredi en cours d'échanges européens alors que les stocks américains de brut auraient diminué...

mercredi 16 août 2017 à 07:05

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Les cours du pétrole rebondissaient mardi en Asie après des estimations favorables sur l'état des stocks américains mais les inquiétudes persistantes...

mardi 15 août 2017 à 21:27

Le pétrole stagne, attentisme avant les stocks aux USA

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé proche de l'équilibre mardi, les investisseurs se montrant prudents avant la publication des...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite