Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole stagne à New York à l'issue d'une séance incertaine

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont fini en très légère hausse mardi à New York, après une séance pendant laquelle le marché a eu du mal à trouver une direction, ne parvenant pas à écarter les inquiétudes sur une offre excessive.
Le prix du baril de light sweet crude WTI) pour livraison en mai a pris six cents à 47,61 dollars à la clôture sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir chuté la semaine dernière à son plus bas niveau depuis six ans, à 43,46 dollars.

Le marché a hésité pendant toute la séance, les cours repassant régulièrement dans le rouge ou dans le vert, pour finalement conclure sur cette hausse minime, que peu d'analystes jugeaient significative.

Les cours ont hésité, sans grandes fluctuations, a souligné Bart Melek, de Commodity Strategy TD Securities. Depuis la fin de la semaine dernière, ils profitaient d'une dynamique qui s'est dissipée.

Le gros problème, cela reste la perspective d'une nouvelle hausse de l'offre, a-t-il jugé. L'Arabie saoudite compte continuer à produire une dizaine de millions de barils par jour, et on s'attend à une nouvelle hausse des réserves américaines de brut.

Le département américain de l'Energie (DoE) publiera mercredi ses chiffres hebdomadaires sur les réserves pétrolières américaines, qui, dans les données officielles de la semaine précédente, avaient encore bondi à leur plus haut niveau depuis 1930, et particulièrement augmenté dans le terminal de Cushing, dans l'Oklahoma, référence des cours du WTI.

A ce rythme, on craint que les réserves atteignent en avril les limites des capacités de stockage aux Etats-Unis, a prévenu M. Melek.

Avant le DoE, la fédération professionnelle American Petroleum Institute (API) publiera mardi soir ses propres chiffres, qui sont généralement scrutés avec intérêt par les analystes même s'ils y accordent moins de crédit qu'aux statistiques officielles.

Sur le plan international, plusieurs sujets géopolitiques restent en embuscade - même s'ils n'ont pas forcément d'influence sur les cours d'aujourd'hui - à la veille de la reprise des négociations sur le programme nucléaire iranien, et au moment où les violences s'aggravent au Yemen, voisin de l'Arabie saoudite, a par ailleurs annoncé Matt Smith, de Schneider Electric.







Commenter Le pétrole stagne à New York à l'issue d'une séance incertaine


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite