Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, plombé par des déclarations saoudiennes

prix-du-petrole New YorkNew York: Le pétrole a ouvert en baisse lundi à New York, dans un marché plombé par des déclarations saoudiennes ne laissant entrevoir aucun frein à la surabondance actuelle de l'offre.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mai, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, perdait 25 cents à 46,33 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Le marché restera sous pression tant que nous ne verrons pas de signes de la part de l'Opep ou en Amérique du Nord que les niveaux de production vont commencer à baisser, les marchés vont continuer à chercher à toucher le fond, a prédit Gene McGillian, chez Tradition Energy.

Lundi le marché devait prendre en compte de nouvelles déclarations du ministre saoudien du Pétrole Ali al-Nouaïmi, qui a fait état d'une augmentation de la production de l'Arabie saoudite, à 10 millions de barils par jour (mbj) contre 9,85 mbj en février, selon des informations de l'agence Bloomberg.

En outre le ministre a indiqué que l'Arabie refuserait d'assumer seule la responsabilité de baisser la production pour faire remonter les cours.

Tout le monde doit contribuer si nous voulons améliorer les prix car c'est dans l'intérêt de tous, a répété le ministre saoudien dans des déclarations rapportées lundi par l'agence officielle Spa.

Selon M. McGillian, plus rien ne vient entraver désormais une nouvelle chute des prix du brut, qui ont fondu de plus de moitié depuis l'été.

Le marché s'était stabilisé en janvier-février, car on s'attendait à une baisse des dépenses d'investissement et à ce que la baisse du nombre de puits en activité touche la production en Amérique du Nord, mais on a vu la semaine dernière une autre augmentation des réserves aux Etats-Unis, et des signes que la production américaine continue à augmenter, ce qui ajoute à la pression à la vente du pétrole, a expliqué M. McGillian.

Vendredi les cours étaient remontés à la faveur de l'affaiblissement du dollar, mais lundi, bien que l'euro se raffermisse encore, cela ne suffisait plus à enrayer le mouvement de baisse, qui touchait également le Brent coté à Londres.

Matt Smith, chez Schneider Electric, notait également que les tensions géopolitiques, qui auraient pu pousser les cours à la hausse, restaient à l'arrière plan lundi.

Ainsi aucun compte ne semblait être tenu de la menace que font peser les miliciens chiites Houthis, proches de l'Iran,sur le détroit stratégique de Bab al-Mandeb par lequel transite une bonne partie du trafic maritime mondial, et notamment les exportations saoudiennes de pétrole vers l'Asie.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, plombé par des déclarations saoudiennes


Le pétrole en Arabie Saoudite


lundi 24 juillet 2017

Pétrole: l'Arabie saoudite accentue sa réduction de l'offre

Saint-Pétersbourg: L'Arabie saoudite a promis lundi d'accentuer ses efforts de réduction de l'offre de pétrole et pressé les autres pays exportateurs, réunis...

lundi 24 juillet 2017

Pétrole: croissance économique ralentie au Moyen-Orient

Dubaï: La croissance économique au Moyen-Orient et en Afrique du nord est en passe de connaître un ralentissement considérable cette année alors...

mardi 16 mai 2017

Pétrole: Koweït soutient Ryad et Moscou sur la réduction de …

Koweït: Le Koweït a apporté mardi son soutien total à l'appel de l'Arabie saoudite et de la Russie pour une extension de...


-Voir toutes les news du pétrole en Arabie Saoudite

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 26 septembre 2017 à 22:35

Brésil: nouvelle mise aux enchères pétrolière, test pour Tem…

Rio de janeiro: Le Brésil met aux enchères mercredi 287 blocs pétroliers, une opération qui aura valeur de test pour le gouvernement...

mardi 26 septembre 2017 à 21:52

Canada: les réserves de brut léger revues en forte hausse

Montréal: L'Office national de l'énergie du Canada a revu mardi en forte hausse les réserves de pétrole brut léger de la province...

mardi 26 septembre 2017 à 21:42

Le pétrole termine en baisse à New York et Londres, freiné p…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et Londres ont terminé en baisse mardi, affectés par des prises...

mardi 26 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole recule, prudence des marchés après le bond de lun…

Londres: Les cours du pétrole baissaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint leur plus haut en deux ans, les marchés...

mardi 26 septembre 2017 à 17:32

Pétrole: deux nouvelles entités de Schlumberger en France to…

Paris: Deux nouvelles entités en France du groupe de services parapétroliers Schlumberger sont visés par un plan social, portant à trois le...

mardi 26 septembre 2017 à 16:07

Le pétrole, sous l'effet de prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait mardi à l'ouverture après être monté la veille à...

mardi 26 septembre 2017 à 12:27

Le pétrole recule de son plus haut en deux ans à Londres

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, reprenant leur souffle après leur bond de la veille provoqué par...

mardi 26 septembre 2017 à 05:58

Le pétrole continue de grimper en Asie

Singapour: Les prix du pétrole continuaient sur leur lancée mardi en Asie et grimpaient à des plus hauts de plusieurs mois, sous...

lundi 25 septembre 2017 à 21:17

Le pétrole termine au plus haut en deux ans à Londres et en …

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé lundi au plus haut depuis deux...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite