Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: le brut baisse en Asie

prix-du-petrole SingapourSingapour: Le pétrole baissait lundi en Asie, miné par des déclarations de l'Arabie saoudite indiquant que le pays pompait toujours plus de brut, contribuant à l'exacerbation du déséquilibre offre/demande sur le marché mondial.
Le prix du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en mai, dont c'était le premier jour de cotation à cette échéance, perdait 65 cents, à 45,92 USD, tandis que le Brent de la mer du Nord à même échéance, cédait 58 cents, à 54,74 USD.


La même "équation offre et demande" affectait le marché marqué par un excédent disponible et une demande atone, relevait Daniel Ang, analyste chez Phillip Futures à Singapour.


Le niveau très élevé de l'offre mondiale, qui a largement contribué à faire baisser de plus de moitié les cours depuis juin dernier, jusqu'à leur faire atteindre en début de semaine dernière leur plus bas niveau depuis mars 2009.


La tendance risque de s'accentuer avec le refus des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de baisser leur production pour soutenir les cours.


Le ministre saoudien du Pétrole, Ali al-Naimi, a même annoncé dimanche que son pays produisait actuellement 10 millions de barils par jour contre 9,85 millions en février, selon l'agence Bloomberg.


En outre la vigueur du dollar, qui subit d'importantes fluctuations depuis une décision monétaire américaine la semaine dernière, pénalise le marché pétrolier, car elle rend moins intéressants les échanges, libellés en dollar.


Le marché enregistre aussi une hausse de l'offre irakienne, avec 2,66 millions de barils par jour exportés du sud du pays depuis le début du mois, selon des experts de Commerzbank.


La baisse des cours a des effets mortifères sur les compagnies pétrolières aux Etats-Unis, notamment celles qui produisent des hydrocarbures de schiste, acculées à la faillite ou à un endettement massif, et en particulier les petites compagnies.


Le paradoxe est que, pour survivre, ces compagnies n'ont d'autre choix que de produire plus, ce qui augmente l'offre et contribue à faire baisser encore davantage les prix.


Vendredi, le baril de "light sweet crude" avait terminé en hausse de 1,76 dollar à 45,72 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait gagné 89 cents à 55,32 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE).






Commenter Pétrole: le brut baisse en Asie


Le pétrole en Asie


lundi 20 novembre 2017

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017

Le pétrole en légère hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés en très légère hausse jeudi, une progression progression des réserves américaines de brut ayant tempéré...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite