Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit à New York à la faveur du dollar et d'éléments techniques

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont nettement rebondi vendredi à New York, bénéficiant d'un accès de faiblesse du dollar et d'achats spéculatifs liés à l'expiration de l'actuel contrat de référence, dans un marché toujours inquiet d'une offre excessive.
Le prix du baril de light sweet crude WTI) pour livraison en avril, dont le contrat expirait vendredi, a pris 1,76 dollar à 45,72 dollars à la clôture sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), faisant oublier sa baisse de la veille.

Beaucoup d'investisseurs sont passés à l'achat quand le dollar a vraiment décroché, et certains ont en outre rééquilibré leurs positions en raison de l'expiration du contrat pour avril, a résumé Gene McGillian, de Tradition Energy.

La force du billet vert, qui subit d'importantes fluctuations depuis une décision monétaire américaine en milieu de semaine, pénalise le marché pétrolier, car les échanges y sont libellés en dollar.

Si l'on prend un peu de recul, le marché reste à peine au-dessus de ses plus bas niveaux depuis six ans, et il n'a pas enregistré de changement fondamental, donc les prix devraient rester sous pression, a tempéré M. McGillian.

Le marché pétrolier est surtout préoccupé du niveau très élevé de l'offre mondiale, qui a largement contribué à faire baisser de plus de moitié les cours depuis juin dernier, jusqu'à leur faire atteindre en début de semaine leur plus bas niveau depuis mars 2009.

Le rebond d'aujourd'hui est fragile et n'a pas de lien avec la réalité du marché, a renchéri Tim Evans, de Citi. L'équilibre de l'offre et de la demande est toujours défavorable, en partie à cause de la hausse persistante des réserves américaines de pétrole brut.

La semaine dernière, les réserves américaines ont de nouveau bondi à leur plus haut niveau depuis 1930, à 458,5 millions de barils, tandis que la production a elle aussi atteint un niveau record, à 9,4 millions de barils par jour.

Néanmois, selon un chiffre publié vendredi par le groupe parapétrolier Baker Hughes, le nombre de puits en activité a baissé cette semaine de 41 unités aux Etats-Unis.

Depuis plusieurs semaines, ce décompte se traduit systématiquement par un déclin, ce que certains analystes présentent comme le signe d'une baisse prochaine de la production, qui contre toute attente ne s'est pas encore manifestée.

jdy/chr/az

BAKER HUGHES







Commenter Le pétrole rebondit à New York à la faveur du dollar et d'éléments techniques

Commentaires   

+1 #1 angué dany 20-03-2015 21:13
c'est pas en fermant les moins productif que cela va changer grand chose

ma grand mère aussi va perdre c'est dent le tout est de savoir quand mdr


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite