Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse après les commentaires prudents de l'AIE

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole poursuivaient leur baisse mardi en fin d'échanges européens, gênés par les commentaires prudents de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) sur le rebond futur des cours.
Vers 17H20 GMT (18H20 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en mars valait 57,17 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 1,77 dollar par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 2,02 dollars à 50,85 dollars.

Le marché du pétrole avait démarré la semaine en trombe, s'appréciant de plus d'un dollar après avoir enregistré sa meilleure performance hebdomadaire depuis 4 ans.

Mais les cours se trouvaient de nouveau sous pression mardi après des commentaires de l'AIE. L'agence a, en effet, estimé que les prix de l'or noir allaient se redresser ces prochaines années, mais sans atteindre de nouveaux sommets car leur faiblesse ne suffit plus à dynamiser la croissance économique ou freiner l'essor du pétrole de schiste aux États-Unis.

Le rapport de l'AIE qui a indiqué que le déclin de la production américaine serait limité et que le rebond des prix serait donc lui aussi limité, a eu un effet négatif prononcé sur les cours du WTI en particulier mais aussi sur le Brent, notait Jasper Lawler de CMC Markets.

La surabondance de l'offre devrait donc continuer à plomber les cours, au moins pour la première moitié de l'année 2015, tant les stocks sont abondants, selon des analystes.

Une nouvelle hausse des stocks américains de brut est d'ailleurs attendue mercredi, les analystes interrogés par l'agence Bloomberg pariant d'ailleurs sur une hausse de 3,6 millions de barils lors de la semaine achevée le 6 février.

Une hausse des stocks de brut américain devrait peser sur les cours dans un marché déjà excédentaire. Les stocks d'or noir n'ont jamais été aussi abondants aux États-Unis, à plus de 413 millions de barils, depuis 84 ans, sur la base de données mensuelles du DoE. La production de pétrole américaine est également proche de sommets historiques.

Par ailleurs, le ralentissement brutal de l'inflation en Chine en janvier a inquiété les marchés sur la demande de pétrole du deuxième plus gros consommateur de la matière première au monde.

La hausse des prix à la consommation mesurée sur un an, principale jauge de l'inflation dans la deuxième économie mondiale, s'est établie à 0,8% le mois dernier, son plus bas niveau depuis novembre 2009, a indiqué mardi le Bureau national des statistiques (BNS).







Commenter Le pétrole baisse après les commentaires prudents de l'AIE


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

lundi 20 novembre 2017 à 18:44

Les prix des carburants toujours en hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué d'augmenter la semaine dernière, selon des chiffres publiés lundi.

lundi 20 novembre 2017 à 18:36

USA: Dernier obstacle franchi pour la construction de l'oléo…

Chicago: La construction de l'oléoduc Keystone XL, qui divise aux Etats-Unis défenseurs de l'environnement et partisans du développement des ressources énergétiques, a...

lundi 20 novembre 2017 à 18:35

Le pétrole recule à dix jours de la réunion de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient lundi en fin d'échanges européens alors que l'avenir de l'accord de réduction de la production sera...

lundi 20 novembre 2017 à 15:48

Le pétrole new-yorkais, en baisse, le regard tourné vers une…

New York: Le pétrole new-yorkais baissait peu après l'ouverture lundi, les marchés hésitant à dix jours d'une réunion de l'Organisation des pays...

lundi 20 novembre 2017 à 12:12

Le pétrole recule, le marché hésite à dix jours d'une réunio…

Londres: Les prix du pétrole reculaient lundi en cours d'échanges européens dans un marché renouant avec la prudence, alors que l'avenir de...

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite