Menu
RSS
A+ A A-

14 sociétés jugées au procès pétrole contre nourriture II

prix-du-petrole ParisParis: Quatorze sociétés, dont Renault Trucks, Legrand et Schneider Electric comparaissent à partir de mercredi au procès Pétrole contre nourriture II, soupçonnées d'avoir, en contrepartie de contrats avec l'Irak, reversé 10% du montant au régime de Saddam Hussein, soumis à embargo.
L'affaire débute en 2005, lorsqu'une commission d'enquête indépendante de l'ONU transmet aux autorités françaises des données concernant le détournement du programme pétrole contre nourriture découvertes après la chute du régime de Saddam Hussein.

Ce programme, en vigueur de 1996 à 2003, encadrait des ventes de pétrole sensées financer des importations devant répondre aux besoins humanitaires de la population, alors que le pays était soumis à un embargo strict suite à l'invasion du Koweït en 1991.

Mais le régime irakien va mettre en place un système occulte de surfacturation, les sociétés étrangères souhaitant bénéficier du programme devant surévaluer leurs factures de 10%, sommes qualifiées de frais de transport ou service après-vente et en réalité reversées par des circuits parallèles dans les caisses du pouvoir.

La justice française enquêtait déjà sur des détournements du programme, aboutissant à un premier procès au terme duquel tous les prévenus -dont le groupe pétrolier Total ou encore l'ancien ministre Charles Pasqua- ont été relaxés en juillet 2013. Le parquet ayant fait appel, l'affaire sera rejugée en octobre.

Un nouveau volet judiciaire avait été ouvert en 2006, pour corruption active de personnes relevant d'un État étranger, abus de biens sociaux, complicité et recel, avec une quarantaine de sociétés dans le viseur, suspectées d'avoir versé chacune plus de 250.000 euros en surfacturations (et plus de 7 millions d'euros dans un cas).

Au final, ce sont quatorze sociétés et trois anciens dirigeants qui sont renvoyées devant le tribunal correctionnel de Paris.

Beaucoup arguent que le mécanisme de contournement était de notoriété publique, y compris des autorités françaises qui auraient fait preuve d'une tolérance passive. Mais l'instruction a estimé que rien ne démontrait d'encouragements officiels directs ou indirects à participer au système et que les opérateurs avaient au contraire été mis en garde contre toute transgression des règles.

La corruption d'agents publics étrangers, délit entré dans le code pénal français en 2000, est réprimée de jusqu'à 10 ans d'emprisonnement et 150.000 euros d'amende. Les trois anciens dirigeants de deux de ces sociétés sont également renvoyés pour abus de biens sociaux (maximum de 5 ans d'emprisonnement et 375 000 euros d'amende).

Le procès doit se poursuivre jusqu'au 3 avril, à raison de trois demi-journées par semaine.

so/mig/php

VOLVO AB

LEGRAND

SCHNEIDER ELECTRIC

TOTAL







Commenter 14 sociétés jugées au procès pétrole contre nourriture II


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite