Menu
RSS

Le pétrole ouvre en baisse à New York à 44,26 dollars le baril

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en baisse lundi à New York, rien ne semblant pouvoir alléger la pression sur les cours provoquée par la surabondance de l'offre.
Vers 13H15 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril perdait 58 cents à 44,26 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà baissé de 2,21 dollars vendredi.

Pour Bill Baruch, chez iiTrader, le marché est dans l'expectative, et après s'être rapproché dans la nuit de ses niveaux les plus bas de l'année à 43,58 dollars le baril, et les plus bas depuis six ans, nous pourrions arriver à des retournements intéressants dans la semaine.

Il a souligné que le changement technique des contrats de référence, tant pour le Brent coté à Londres que pour le WTI échangé à New York cette semaine pourrait apporter de la volatilité cette semaine.

Reste que le rapport mensuel de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) publié lundi n'a rien fait pour ramener l'optimisme sur le marché.

L'Opep a en effet laissé inchangées ses prévisions d'offre et de demande moyennes en 2015, confirmant donc l'existence d'une surabondance d'offre. Elle s'est également étonnée de la remontée de cours intervenue en février, qui défie les fondamentaux.

Après une baisse des cours de près de 10% la semaine dernière, le sentiment baissier a été attisé, et les positions à la hausse ont été dénouées, a estimé Matt Smith chez Schneider Electric.

En outre les pourparlers sur le nucléaire iranien continuent d'être suivis de près par le marché: la perception qu'un allègement des sanctions pourrait mettre plus de pétrole sur le marché pourrait faciliter une nouvelle baisse des prix, relevaient les analystes de Barclays.

Pour autant ils appelaient à la prudence car, même en cas d'accord, les sanctions ne seront pas levées d'un coup - sans compter que l'issue des pourpalers est incertaine.

Enfin l'évolution du dollar, qui reste très élevé même s'il a perdu un peu de terrain depuis vendredi soir, à 1,0558 dollar pour un euro lundi, ne plaide pas pour un raffermissement des cours. Les contrats sont en effet libellés en dollars, et tout renforcement du billet vert est susceptible de décourager les acheteurs munis d'autres devises.

chr/pb

SCHNEIDER ELECTRIC

BARCLAYS







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York à 44,26 dollars le baril

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 24 mai 2017 à 21:10

Le pétrole baisse légèrement, le marché s'attend à une recon…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont légèrement reculé mercredi, au moment où tout semble indiquer que l'Organisation des pays exportateurs...

mercredi 24 mai 2017 à 18:10

Le pétrole repart à la baisse, prudence à la veille de l'Ope…

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mercredi en fin d'échanges européens, reprenant leur souffle après un sommet en un...

mercredi 24 mai 2017 à 16:53

USA: baisse plus marquée que prévu des stocks de brut

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé de manière plus marquée qu'attendu la semaine dernière aux Etats-Unis, selon des chiffres...

mercredi 24 mai 2017 à 15:26

Le pétrole ouvre en très légère baisse à New York, l'Opep en…

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en très légère baisse mercredi à New York, le marché n'attendant pas grand chose...

mercredi 24 mai 2017 à 12:52

Le pétrole grimpe avant les stocks américains et l'Opep

Londres: Les prix du pétrole grimpaient mercredi en cours d'échanges européens, évoluant à des sommets en un mois, le marché s'attendant à...

mercredi 24 mai 2017 à 10:36

Dong Energy vend son pétrole et son gaz au suisse Ineos

Stockholm: Le producteur danois d'énergie Dong a annoncé mercredi la vente de ses activités de production de pétrole et de gaz au...

mercredi 24 mai 2017 à 06:20

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper en Asie mercredi sous l'effet d'informations sur les stocks de brut américain et des...

mardi 23 mai 2017 à 21:30

Trump veut réduire de moitié les réserves stratégiques de pé…

New York: La Maison Blanche a fait part mardi dans son projet de budget de son intention de réduire de moitié les...

mardi 23 mai 2017 à 20:54

Le pétrole termine en légère hausse, attentisme sur l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en légère hausse mardi, les investisseurs se montrant attentistes à deux jours d'une...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite