Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole termine la semaine sous les 45 dollars le baril à New York

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont chuté vendredi à New York, après un avertissement de l'Agence internationale de l'énergie sur le risque que les capacités de stockage de brut atteignent leur niveau maximum de remplissage aux Etats-Unis.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril a perdu 2,21 dollars à 44,84 dollars à la clôture du New York Mercantile Exchange (Nymex).

La semaine a été très baissière, entre les informations sur l'état des réserves et le dollar super super fort, a commenté Matt Smith chez Schneider Electric.

Le marché est très volatil, les opérateurs sont pleins de doute après s'être cru calés sur un niveau de 45 dollars, ce qui a entraîné une fuite du marché a-t-il ajouté.

Les cours du pétrole avaient en effet entamé une phase de stabilisation au mois de février grâce à la combinaison de facteurs comme des températures plus froides dans l'hémisphère nord, des intempéries retardant les chargements en Irak ou au Koweït, ainsi que des perturbations liées aux violences en Libye.

Cependant, l'Agence Internationale de l'énergie a prévenu vendredi que derrière la façade de la stabilité, la phase de rééquilibrage qui a été déclenchée par la chute des prix n'a pas encore fait son temps.

L'agence a pointé du doigt la croissance de l'offre américaine qui a montré jusqu'à maintenant peu de signes de ralentissement, et a attisé les inquiétudes sur la capacité du terminal de Cushing (Oklahoma, sud) à accueillir plus de pétrole brut.

Devant ces inquiétudes, même le point hebdomadaire réalisé par la société de services pétroliers Baker Hughes sur les puits de pétrole américain n'a pu rassurer le marché.

Elle a pourtant fait état d'une baisse hebdomadaire de 6,1% du nombre de puits en activité, qui étaient 866 vendredi (soit une baisse de 46,2% depuis le pic d'octobre dernier).

chr/jdy/az

BAKER HUGHES







Commenter Le pétrole termine la semaine sous les 45 dollars le baril à New York

Commentaires   

0 #1 MOUTOTA 13-03-2015 22:18
45 dollars le baril... 1,20€ le litre de gasoil.... NO COMMENT ! A vomir.


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 20 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole termine en baisse, hésitations avant l'Opep

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en baisse jeudi, marquant le pas au lendemain d'une bonne séance et sur...

jeudi 20 juillet 2017 à 18:05

Le pétrole recule dans un marché incertain avant l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, les investisseurs peinant à se positionner avant que l'Opep et ses...

jeudi 20 juillet 2017 à 17:17

ExxonMobil mis à l'amende pour non respect de sanctions liée…

Washington: Le département du Trésor a infligé jeudi une amende de 2 millions de dollars à ExxonMobil pour n'avoir pas respecté les...

jeudi 20 juillet 2017 à 15:00

Le pétrole reste bien orienté et ouvre en hausse à New York

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en hausse jeudi, restant sur leur trajectoire positive de la veille après l'annonce...

jeudi 20 juillet 2017 à 12:12

Le pétrole stable, entre stocks américains et réunion de l'O…

Londres: Les prix du pétrole restaient stables jeudi en cours d'échanges européens après une baisse des réserves américaines et avant des réunions...

jeudi 20 juillet 2017 à 06:53

Les cours du pétrole inchangés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient inchangés jeudi après la hausse des prix de la veille liée à un recul hebdomadaire des...

mercredi 19 juillet 2017 à 20:53

Le pétrole, dopé par un recul des stocks aux USA, termine en…

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole new-yorkais ont terminé en hausse mercredi, profitant de la publication d'un rapport du département américain...

mercredi 19 juillet 2017 à 19:53

Libye: la compagnie pétrolière NOC vise 1,25 million b/j fin…

Benghazi (libye): Le président de la Compagnie nationale libyenne de Pétrole (NOC) Moustafa Sanalla a annoncé mercredi que la production de pétrole...

mercredi 19 juillet 2017 à 18:08

Le pétrole monte avec la baisse des stocks américains

Londres: Les cours du pétrole remontaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves américaines.

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite