Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York à 46 dollars le baril

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en baisse vendredi à New York, sous pression après un avertissement de l'Agence internationale de l'énergie sur le risque que les capacités de stockage de brut arrivent à capacité aux Etats-Unis.
Vers 13H10 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril perdait 1,05 dollar à 46,00 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir déjà baissé de 1,12 dollar la veille.

L'AIE est venue vendredi renforcer les inquiétudes déjà créées mercredi par le rapport hebdomadaire américain sur l'état des stocks aux Etats-Unis.

Le fait qu'on parle de plus en plus de la capacité et des terminaux qui se remplissent (...) ce n'est pas bon pour les cours, a commenté Robert Yawger chez Mizuho Securities.

Et le dollar fort, qui pénalise les acheteurs munis d'autre devises, est un autre facteur de baisse - comme des bottes de ciment, notait Matt Smith chez Schneider Electric.

L'Agence Internationale de l'énergie a prévenu vendredi que derrière la façade de la stabilité, la phase de rééquilibrage qui a été déclenchée par la chute des prix n'a pas encore fait son temps, et il est peut-être excessivement optimiste de s'attendre à ce que tout se déroule sans heurt.

L'agence a pointé du doigt la croissance de l'offre américaine qui n'a montré jusqu'à maintenant que peu de signes de ralentissement et qui continue de défier les attentes.

L'agence a également nourri les inquiétudes des marchés sur la capacité des terminaux américains, en particulier celui de Cushing (Oklahoma, sud) à accueillir plus de pétrole brut.

Certes, elle a aussi relevé, légèrement, sa prévision de croissance de la demande mondiale, en 2015, mais l'attention continue de se porter sur l'offre - et la surabondance, notait Matt Smith.

Il ne reste aux investisseurs pariant sur la remontée du pétrole qu'une faible lueur d'espoir: que les prix bas finissent par déclencher les restrictions d'offre qui jusqu'à présent ne se sont pas matérialisées, notait-il.

Le rapport hebdomadaire sur l'exploitation des puits de pétrole, que devrait publier Baker Hughes dans la journée, devrait à cet égard donner une indication sur la disposition des exploitants de pétrole aux Etats-Unis à ralentir la production.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York à 46 dollars le baril


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite