Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole finit en baisse à New York en dépit du repli du dollar

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont baissé jeudi à New York, en dépit du léger repli du dollar, continuant à souffrir de la surabondance de l'offre.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril a perdu 1,12 dollar à 47,05 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

C'est une déception vu le repli du dollar, a commenté Phil Flynn, chez Price Futures Group, en notant toutefois que les cours se maintiennent dans une fourchette étroite depuis plusieurs jours.

Habituellement le dollar en baisse rend le pétrole plus intéressant pour les acheteurs car les échanges sont libellés en billets verts. Jeudi le dollar a fléchi après avoir franchi un nouveau seuil en hausse face à l'euro, à 1,05 dollar pour un euro.

Selon M. Flynn, le marché new-yorkais du pétrole a souffert d'une estimation des réserves au terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, sud) publiées jeudi par la firme Genscape, indiquant qu'elles restent de plus en plus près d'arriver à capacité - et qui pourrait surcompenser un optimisme qui avait surpris la semaine dernière.

Pour sa part le département de l'Energie a indiqué mercredi que les réserves de brut ont monté de 4,5 millions de barils à 448,9 millions la semaine dernière, marquant un nouveau record depuis 84 ans qui n'a guère surpris les analystes.

En outre, a noté M. Flynn, le trafic répond dans le chenal de Houston, qui avait été paralysé pendant trois jours par le brouillard et une collision entre pétroliers. Des bateaux restés coincés au large vont désormais pouvoir décharger leur cargaison, mettant encore un peu plus de barils sur le marché.

Plus globalement, le marché pourrait aussi se demander si la croissance américaine n'amorce pas un ralentissement, vu le mauvais chiffre des ventes de détail, qui ont reculé en février.

Les marchés ont de quoi s'inquiéter qu'il y ait un ralentissement de la demande aux Etats-Unis et potentiellement au niveau mondial, a déclaré Bart Melek, chez TD Securities.







Commenter Le pétrole finit en baisse à New York en dépit du repli du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 27 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole soutenu par l'Arabie saoudite et la baisse des st…

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse jeudi en fin d'échanges européens, les prix restant soutenus par les nouveaux efforts de...

jeudi 27 juillet 2017 à 15:44

Le pétrole, affecté par des prises de bénéfices, ouvre en ba…

New York: Les prix du pétrole reculaient légèrement à l'ouverture jeudi à New York, les investisseurs engrangeant quelques profits après un rebond...

jeudi 27 juillet 2017 à 13:19

Statoil dégage de larges bénéfices au 2T grâce aux cours du …

Oslo: Le géant pétrolier norvégien Statoil a présenté jeudi des résultats trimestriels meilleurs que prévu grâce à la remontée du prix des...

jeudi 27 juillet 2017 à 12:26

Le pétrole profite de la baisse des stocks américains et du …

Londres: Les prix du pétrole se stabilisaient jeudi en cours d'échanges européens après avoir atteint un nouveau plus haut en près de...

jeudi 27 juillet 2017 à 09:21

Royal Dutch Shell profite de la meilleure forme des cours du…

Londres: Le géant pétrolier Royal Dutch Shell a publié jeudi un bénéfice net en hausse de 31,5% au deuxième trimestre, profitant du...

jeudi 27 juillet 2017 à 08:51

TechnipFMC triple son bénéfice net au 2e trimestre

Paris: Le groupe franco-américain de services pétroliers TechnipFMC a annoncé jeudi un triplement de son bénéfice net au deuxième trimestre grâce à...

jeudi 27 juillet 2017 à 08:19

Total continue à profiter de la remontée des cours du pétrol…

Paris: Total a continué à bénéficier du redressement des cours du pétrole au deuxième trimestre et publié des résultats meilleurs que prévu...

jeudi 27 juillet 2017 à 05:25

Le pétrole fait une pause en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la baisse jeudi en raison de prises de bénéfices après un net rebond provoqué ces derniers...

mercredi 26 juillet 2017 à 21:02

Le pétrole soutenu par une nouvelle chute des stocks américa…

NYC/Cours de clôture: Les prix du pétrole ont terminé en hausse mercredi, stimulés par l'annonce d'une baisse des réserves de brut, d'essence...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite