Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole hésite après les stocks américains

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole hésitaient mercredi en fin d'échanges européens, après l'annonce d'une hausse, décevante bien qu'attendue, des stocks de brut américains.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 57,04 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 65 cents par rapport à la clôture de mardi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance perdait 64 cents à 47,65 dollars.

Les cours du Brent, la référence européenne du brut, se sont légèrement repris après la publication des statistiques hebdomadaires du Département américain de l'Énergie (DoE). Le Brent avait pourtant marqué vers 09H00 GMT un nouveau plus bas depuis près d'un mois à 55,92 dollars le baril.

Les chiffres des stocks américains sont baissiers pour le WTI et l'écart de prix entre la référence américaine et le Brent (plus onéreux) s'est accru, notait Ole Hansen, analyste de Saxo Bank.

Lors de la semaine achevée le 6 mars, les réserves de brut ont augmenté de 4,5 millions de barils, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg attendaient une progression de 4,6 millions.

Mais la fédération professionnelle American Petroleum Institute (API) avait fait état mardi d'une baisse des stocks de brut de 400.000 barils dans la semaine achevée le 6 mars, d'où une certaine pression ce mercredi sur le WTI.

De plus, les réserves du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, centre-sud des États-Unis), qui servent de référence au WTI ont de nouveau augmenté la semaine dernière, après un net ralentissement la semaine précédente, gagnant 2,3 millions de barils.

Les stocks de Cushing s'approchent de leur record historique et la production aux États-Unis continue de progresser malgré la baisse du nombre de puits de forage, soulignait M. Hansen.

La production américaine s'est établie à 9,366 millions de barils par jour (mbj), accélérant par rapport à la semaine précédente, et battant un nouveau record depuis 1983 au moins, lorsque le DoE a commencé ses statistiques.

La production américaine en février a atteint 9,4 millions de barils par jour (mbj) et devrait tourner autour de 9,3 mbj en 2015 et 9,5 mbj en 2016, s'approchant du record annuel de production de 1970, selon des estimations de l'Agence américaine d'information sur l'énergie (EIA) qui émane du Département américain de l'Énergie (DoE).

Mais les analystes de DNB Markets, qui rappelaient que les chiffres hebdomadaires du DoE ne sont que des estimations, considéraient qu'il était encore un peu tôt pour que l'énorme baisse du nombre de puits de forage ait un réel impact sur la production.

De leur côté, les stocks d'essence ont légèrement baissé, de 200.000 barils, alors que les experts tablaient sur un reflux nettement plus important, de 1,7 million de barils.

Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont, elles, augmenté de 2,5 millions de barils à l'inverse des prévisions des analystes qui annonçaient une baisse de 2,3 millions.

bur-cv/acd/pb

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP

DNB







Commenter Le pétrole hésite après les stocks américains


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 21 septembre 2017 à 06:13

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient sans direction jeudi en Asie tout en restant au-dessus du seuil de 50 dollars, les marchés...

mercredi 20 septembre 2017 à 20:53

Le pétrole clôture au-dessus des 50 dollars le baril à New Y…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole new-yorkais a terminé au-dessus de la barre des 50 dollars mercredi après un rapport disparate...

mercredi 20 septembre 2017 à 18:11

Le pétrole monte malgré la hausse des stocks américains de b…

Londres: Les cours du pétrole montaient un peu mercredi en fin d'échanges européens, les investisseurs digérant un rapport sur les réserves américaines...

mercredi 20 septembre 2017 à 17:13

USA: les stocks de brut augmentent un peu plus qu'attendu au…

New York: Les stocks de pétrole brut ont progressé un peu plus fortement que prévu aux Etats-Unis la semaine dernière alors que...

mercredi 20 septembre 2017 à 15:31

Le pétrole ouvre en hausse à New York avant un rapport sur l…

New York: Le baril de pétrole new-yorkais s'appréciait à l'ouverture mercredi, soutenu par un regain de spéculations sur une prolongation de l'accord...

mercredi 20 septembre 2017 à 12:43

Le pétrole monte un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les prix du pétrole montaient un peu mercredi, en cours d'échanges européens, dans un marché prudent avant la publication des données...

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite