Menu
RSS
A+ A A-

Gaz: Conoco, Total et Statoil renoncent à un projet de 2 mds EUR

prix du petrole norvègeoslo: Les compagnies pétrolières ConocoPhillips, Statoil et Statoil ont renoncé à un investissement de deux milliards d'euros pour le développement d'un gisement gazier au large de la Norvège, affirme mercredi un journal norvégien.
Aucun des trois groupes n'a confirmé cette information.

Sur son site internet, le journal Stavanger Aftenbladet révèle que l'américain ConocoPhillips, opérateur de la licence, a renoncé sous la pression de ses partenaires français et norvégien à développer le gisement Tommeliten Alpha situé dans les eaux norvégiennes de la mer du Nord.

Selon le journal, cette décision est liée au plongeon du prix du pétrole qui oblige la plupart des compagnies pétrolières à sabrer dans leurs investissements. Depuis juin, le baril a perdu environ la moitié de sa valeur.

Découvert en 1977, Tommeliten Alpha est supposé contenir 13 milliards de m3 de gaz naturel et 8 millions de m3 de condensats.

Prévu pour entrer en exploitation en 2019, il devait être développé en connexion avec Ekofisk, un gigantesque champ d'hydrocarbures situé à proximité, pour un coût estimé à 17 milliards de couronnes (1,96 milliard d'euros).

Contacté par l'AFP, ConocoPhillips a refusé de commenter les informations de Stavanger Aftenbladet, tandis que Total renvoyait vers la compagnie américaine, faisant valoir qu'elle était la seule habilitée à s'exprimer en sa qualité d'opérateur. Aucun porte-parole de Statoil n'était joignable mercredi après-midi.

ConocoPhillips détient 28,26% de la licence, Statoil 42,38%, Total 20,23% et l'italien Eni 9,13%.

phy/hh/gib

CONOCOPHILLIPS

TOTAL

STATOIL

ENI







Commenter Gaz: Conoco, Total et Statoil renoncent à un projet de 2 mds EUR


La Compagnie pétrolière française Total

Brésil: suspension des enchères de pétrole dans l'embouchure de l'Amazone

mardi 14 novembre 2017

Brasilia: Le gouvernement brésilien a renoncé à mettre en vente en 2018 des concessions pétrolières situées dans l'embouchure de l'Amazone, où les projets d'exploration du groupe français Total sont vivement critiqués par les milieux écologistes.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Total

La Compagnie pétrolière norvégienne Statoil

Statoil: l'Amérique du Nord pèse encore sur les résultats

jeudi 26 octobre 2017

Oslo: Le groupe pétrolier norvégien Statoil a publié jeudi des résultats trimestriels inférieurs aux attentes, une nouvelle fois plombés par une dépréciation de ses actifs nord-américains.


-Voir les actualités de la compagnie pétrolière Statoil

Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 20 novembre 2017 à 04:51

Les cours du pétrole mitigés en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans l'attente de l'éventuelle prolongation de l'accord conclu par l'Opep pour limiter la...

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite