Menu
RSS
A+ A A-

USA: les stocks hebdomadaires de brut montent sans surprise

prix-du-petrole New YorkNew York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une hausse conforme aux attentes la semaine dernière aux Etats-Unis, continuant à évoluer à des records depuis 1930, selon des chiffres publiés mercredi par le département américain de l'Énergie (DoE).
Lors de la semaine achevée le 6 mars, les réserves de brut ont augmenté de 4,5 millions de barils à 448,9 millions, alors que les experts interrogés par l'agence Bloomberg News attendaient une progression de 4,6 millions.


A ce niveau, elle se situent non seulement à un plus haut depuis 1982, date des premières publications hebdomadaires du DoE, mais elle signent aussi, sur la base de données mensuelles, un sixième record consécutif depuis novembre 1930, lorsqu'elles avaient atteint 517,021 millions.


Les stocks de brut sont en hausse de 21,3% par rapport à la même période l'an dernier, a précisé le ministère.


De leur côté, les stocks d'essence ont légèrement baissé, de 200'000 barils à 239,9 millions, alors que les experts tablaient sur un reflux nettement plus important, de 1,7 million de barils.


Ils sont en hausse de 7,2% par rapport à leur niveau de 2014, et restent bien au-dessus de la limite supérieure de la fourchette moyenne en cette période de l'année.


Les réserves de produits distillés (dont le gazole et le fioul de chauffage) ont, elles, augmenté de 2,5 millions de barils à 125,5 millions, à l'inverse des prévisions des analystes qui annonçaient une baisse de 2,3 millions.


Elles sont en hausse de 10,1% par rapport à la même époque en 2014, mais restent dans la partie inférieure de la fourchette moyenne pour cette période de l'année.


LES RAFFINERIES ACCÉLÈRENT


La production américaine s'est établie à 9,366 millions de barils par jour (mbj), accélérant par rapport à la semaine précédente, et battant un nouveau record depuis 1983 au moins, lorsque le DoE a commencé à faire paraître ces statistiques.


Surveillées de près par les courtiers, les réserves du terminal pétrolier de Cushing (Oklahoma, sud), qui servent de référence au pétrole échangé à New York, le WTI et avaient nettement ralenti leur hausse la semaine précédente, ont repris un rythme soutenu et augmenté de 2,3 millions de barils, à 51,5 millions.


Toutes catégories confondues, les stocks pétroliers américains ont augmenté de 2,5 millions de barils.


Du côté de la demande, sur les quatre dernières semaines, les États-Unis ont consommé en moyenne 19,6 millions de barils de produits pétroliers par jour, soit 5,5% de plus qu'à la même période en 2014.


La demande de produits distillés a progressé de 12,8% au cours des quatre dernières semaines, là aussi sur un an, et celle d'essence a avancé de 2,8%.


Toujours frappées par une grève entamée le mois dernier, les raffineries américaines ont néanmoins accéléré la cadence, fonctionnant à 87,8% de leur capacité contre 86,6% la semaine précédente.


Vers 14H55 GMT/15h55 HEC, le cours du baril de "light sweet crude" (WTI) pour livraison en avril, qui s'était orienté dans le rouge peu après l'ouverture, accentuait un peu sa baisse et perdait 64 cents à 47,65 dollars.






Commenter USA: les stocks hebdomadaires de brut montent sans surprise

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir


Les Stocks de pétrole brut

  - Voir tous les rapports hebdomadaires des stocks de brut

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 février 2017 à 08:46

Pétrole: Maurel et Prom diminue sa perte nette en 2016

Paris: La compagnie pétrolière française Maurel et Prom, qui vient de passer sous le contrôle du groupe indonésien Pertamina, a divisé sa...

jeudi 23 février 2017 à 06:39

Le pétrole repart à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole repartaient à la hausse jeudi en Asie grâce à l'annonce inattendue d'une baisse estimée des réserves américaines...

jeudi 23 février 2017 à 01:21

Recul des prix du pétrole: ExxonMobil réévalue ses gisements…

San francisco: Le géant pétrolier américain ExxonMobil a annoncé mercredi la plus forte réduction annuelle de ses réserves estimées depuis 1999, avec...

mercredi 22 février 2017 à 20:52

Le pétrole se replie sur un marché qui reste hésitant

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont baissé mercredi, poursuivant des mouvements hésitants sur un marché qui peine toujours à se...

mercredi 22 février 2017 à 18:16

Le pétrole recule, la crainte d'une surabondance de l'offre …

Londres: Les cours du pétrole reculaient mercredi en fin d'échanges européens, effaçant leurs gains de la veille, le marché ne se défaisant...

mercredi 22 février 2017 à 15:14

Le pétrole baisse à New York, sans grande actualité

New York: Les cours du pétrole ont ouvert en baisse mercredi à New York sans nouvel élément pour relancer un marché toujours...

mercredi 22 février 2017 à 14:14

Production de pétrole: les pays non-Opep atteignent 50% de l…

Londres: Les pays non-membres de l'Opep mais qui se sont joints à l'effort du cartel pour limiter la production mondiale respectent leurs...

mercredi 22 février 2017 à 12:33

Le pétrole baisse un peu au lendemain d'une forte hausse

Londres: Les prix du pétrole repartaient en petite baisse mercredi en cours d'échanges européens, les investisseurs engrangeant quelques bénéfices après une forte...

mercredi 22 février 2017 à 04:22

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole continuaient de grimper mercredi en Asie, portés par des propos jugés encourageants de l'Opep sur la limitation...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite

En août 2016, léger rebond du prix du pétrole

Le mardi 20 septembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En août 2016, le prix du pétrole en euros se redresse légèrement (+1,0 % après -5,6 %).À 41,2 € en moyenne par baril, le Brent se rapproche de son niveau d'il y a un an (42,2 €). Le prix du pétrole se redresse légèrement En août, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) se redresse modérément (+1,0 % après -5,6 %), retrouvant la tendance haussière qu'il suivait entre février et juin. Ce rebond est plus marqué en dollars (+2,4 % après -7,0 %), l'euro s'étant légèrement apprécié au cours...

Lire la suite

L'Economie pétrolière illustrée

Le lundi 29 août 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

Découvrez en images quelques points clés de l'économie pétrolière en 2016. Des chiffres et graphiques impressionnants liés au commerce du pétrole ainsi que sa nécessité dans nos économies modernes. Consultez l'état du paysage économique pétrolier international résumé en 25 points :      La production de pétrole dans le monde      La demande mondiale      Top 5 des pays producteurs      Exportation mondiale du pétrole brut      Top 5 des exportateurs de pétrole      Importation du pétrole brut dans le monde      Top 5 des importateurs de pétrole brut      Pays au plus faible taux d'importation de pétrole      Réserves mondiales de pétrole     Les 5 plus grandes réserves de pétrole par...

Lire la suite