Menu
RSS
A+ A A-

Face à la baisse du pétrole, Chevron porte à 15 mds USD ses cessions d'actifs

prix-du-petrole New YorkNew York: La major pétrolière américaine Chevron a décidé de porter à 15 milliards de dollars, soit une hausse de 50%, ses cessions d'actifs d'ici 2017 afin de répondre au plongeon des prix du pétrole qui affecte sa rentabilité.
Dans une présentation faite aux analystes à New York mardi, le PDG John Watson a annoncé que le programme des cessions d'actifs va être étendu. Il passe ainsi de 10 milliards de dollars à 15 milliards de dollars d'ici 2017, est-il détaillé dans des documents publiés en même temps par Chevron.

L'an dernier, le groupe californien a cédé pour 6 milliards de dollars d'actifs, en cédant notamment au gouvernement du Tchad pour 1,3 milliard de dollars ses parts (25%) dans une concession pétrolière se trouvant au sud du pays, dont la production de brut est d'environ 18.000 barils équivalent pétrole nets par jour.

L'accord comprenait aussi la cession d'installations et de parts dans un oléoduc qui relie les champs pétroliers de Doba (Tchad) au port de Kribi (Cameroun).

Ces désinvestissements vont se poursuivre dans la prospection de gaz et de pétrole de schiste, a indiqué mardi Chevron sans autres précisions.

Le groupe a arrêté récemment ses projets en Roumanie, en Pologne, en Ukraine et en Lituanie.

Ces annonces s'inscrivent dans la stratégie du deuxième groupe énergétique américain de faire des économies pour pouvoir continuer à distribuer des dividendes à ses actionnaires dans un contexte de chute de plus de 50% des prix du pétrole en moins d'un an.

Fin janvier, Chevron avait annoncé qu'il n'investirait que 35 milliards de dollars dans ses projets d'exploration pétrolière en 2015, soit une baisse de 13% (5 milliards de dollars) par rapport à 2014, et qu'il privilégierait les projets offrant les opportunités les plus lucratives.

Le plongeon des cours de l'or noir force les groupes énergétiques et leurs fournisseurs de services à se serrer la ceinture.

Outre Chevron, le grand rival ExxonMobil a décidé de réduire ses investissements de 4,5 milliards, soit une baisse de 12% sur un an, à 34 milliards de dollars.

Le groupe britannique Royal Dutch Shell a annoncé lui une réduction de plus de 15 milliards de dollars de ses investissements.

lo/jld/nas

CHEVRON

EXXONMOBIL

ROYAL DUTCH SHELL PLC







Commenter Face à la baisse du pétrole, Chevron porte à 15 mds USD ses cessions d'actifs


Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

mardi 21 novembre 2017 à 15:29

Le pétrole en hausse à New York, saluant des commentaires ir…

New York: Le pétrole new-yorkais évoluait en hausse mardi peu après l'ouverture, les investisseurs saluant des commentaires rassurants quant à l'éventuelle prolongation...

mardi 21 novembre 2017 à 12:16

Le pétrole remonte, le marché hésite avant Thanksgiving

Londres: Les prix du pétrole remontaient mardi en cours d'échanges européens dans un marché peu actif alors que les échanges seront interrompus...

mardi 21 novembre 2017 à 10:59

Fin des hydrocarbures: pas d'accord entre députés et sénateu…

Paris: Pas d'accord: les députés et les sénateurs ont échoué mardi à trouver une version commune du projet de loi sur la...

mardi 21 novembre 2017 à 10:39

Norvège: production pétrolière plus faible que prévu en octo…

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a augmenté en octobre, mais ressort en deçà des...

mardi 21 novembre 2017 à 06:01

Le pétrole rebondit en Asie

Singapour: Le pétrole rebondissait mardi en Asie, mais les gains demeuraient limités avant une réunion de l'Opep au cours de laquelle le...

lundi 20 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole baisse à dix jours d'une réunion stratégique de l…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en baisse lundi, les investisseurs se montrant prudents...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite