Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole reste gêné par un dollar fort

prix-du-petrole LondresLondres: Les prix du pétrole oscillaient mollement autour de l'équilibre lundi en cours d'échanges européens, gênés par un dollar fort malgré un nouveau déclin marqué du nombre de puits en activité aux États-Unis.
Vers 11H15 GMT (12H15 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 59,40 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en baisse de 33 cents par rapport à la clôture de vendredi.

Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance grignotait 8 cents à 49,69 dollars.

Le renchérissement du dollar pèse sur les cours du pétrole, notaient les analystes de JBC Energy.

Les cours du billet vert restaient élevés lundi en cours d'échanges européens.

L'euro a d'ailleurs marqué un nouveau plus bas en 11 ans et demi face au dollar ce lundi, lesté par les divergences de politiques monétaires entre la Réserve fédérale (Fed) américaine et la Banque centrale européenne (BCE).

La BCE va débuter ce lundi son programme de rachats d'actifs à hauteur de 60 milliards d'euros par mois, tandis que les bonnes performances de l'économie américaine poussent la Fed à en terminer avec sa politique de taux d'intérêt à zéro pour cent, expliquait-on chez JBC Energy.

Un dollar fort a tendance à nuire aux matières premières libellées dans cette monnaie, en les rendant moins attrayantes car plus onéreuses pour les investisseurs munis d'autres devises.

Même la baisse du nombre de puits de forage en activité aux États-Unis n'a pas suffit à soutenir le marché, malgré une accélération du rythme des fermetures par rapport aux deux semaines précédentes.

Selon le décompte hebdomadaire du groupe parapétrolier Baker Hughes, il y avait 64 plateformes pétrolières en activité de moins la semaine dernière, par rapport à la semaine précédente, portant le total à 922 puits.

Lors des semaines achevées le 20 février et le 27 février respectivement 37 et 33 plateformes avaient été fermées, soit presque autant que la semaine dernière.

Le nombre de puits de forage en activité a baissé de 43% depuis le mois d'octobre. Jusqu'à récemment ce genre de nouvelles auraient soutenu les cours, soulignaient les analystes de Commerzbank.







Commenter Le pétrole reste gêné par un dollar fort


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

jeudi 23 novembre 2017 à 03:33

Pétrole : un cousin de Chavez nommé à la tête de Citgo, fili…

Caracas: Le président vénézuélien Nicolas Maduro a nommé mercredi un cousin de l'ancien dirigeant Hugo Chávez comme président de Citgo, filiale américaine...

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite