Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse, plombé par la force du dollar

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole ont nettement baissé vendredi à New York, victimes d'un renforcement du dollar après la publication de chiffres nettement meilleurs que prévu sur l'emploi américain.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril a perdu 1,15 dollar à 49,61 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), repassant sous le seuil des 50 dollars et retrouvant à peu près son niveau d'il y a une semaine.

A Londres, le prix du baril de Brent est lui repassé sous les 60 dollars à 59,73 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 75 cents par rapport à sa clôture de jeudi.

Le renforcement du dollar a été le principal facteur de baisse des prix du pétrole aujourd'hui, a résumé Phil Flynn, de Price Futures Group.

Le billet vert a bondi, atteignant ses plus hauts niveaux depuis onze ans et demi face à l'euro, et cela nuit aux échanges pétroliers, qui sont libellés en dollars.

Ce renforcement est lié à la publication des chiffres mensuels de Washington sur l'emploi américain, qui ont fait état de davantage de créations d'emplois que prévu et d'une baisse du taux de chômage à 5,5%.

Le marché du pétrole s'est orienté à la baisse après les chiffres supérieurs aux attentes sur l'emploi américain en février, car la perspective d'une amélioration de l'économie semble être éclipsée par l'idée que la Réserve fédérale va être encouragée à relever ses taux, et limiter ainsi son soutien à l'économie, a expliqué Tim Evans de Citi.

Le dollar s'est aussi renforcé dans l'idée d'une hausse des taux, car une telle mesure rendra le billet vert plus intéressant pour les investisseurs.

Le rapport sur l'emploi a fait passer au second plan une nouvelle baisse du nombre de puits pétroliers en activité aux Etats-Unis, qui est un élément de soutien pour le marché, a noté Phil Flynn.

Selon le décompte de la société Baker Hughes, ce chiffre a baissé de 64 unités cette semaine, enregistrant son treizième déclin hebdomadaire de suite et laissant espérer à certains observateurs une future baisse de la production américaine.

Cela n'a pas suffi à faire oublier la force du dollar, qui a aussi affecté les prix de l'or et de l'argent, a souligné Phil Flynn.







Commenter Le pétrole baisse, plombé par la force du dollar


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 17 novembre 2017 à 20:59

Le pétrole, rassuré sur l'Opep, termine en nette hausse

NYC/Cours de clôture: Le pétrole a terminé en nette hausse vendredi, porté par des propos rassurants du ministère saoudien de l'Energie sur...

vendredi 17 novembre 2017 à 18:11

Le pétrole dopé par l'optimisme du ministre saoudien de l'En…

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens après des propos rassurants du ministre saoudien de l'Energie alors que...

vendredi 17 novembre 2017 à 15:21

Le pétrole ouvre en hausse à New York, le marché rassuré par…

New York: Le pétrole new-yorkais montait à l'ouverture vendredi, des propos du ministère saoudien de l'Energie rassurant les marchés sur la possibilité...

vendredi 17 novembre 2017 à 12:22

Le pétrole remonte, le soutien saoudien à l'accord sur la pr…

Londres: Les prix du pétrole étaient galvanisés vendredi en cours d'échanges européens par le ministre saoudien de l'Energie, qui a réaffirmé le...

vendredi 17 novembre 2017 à 09:24

Le pétrolier Rosneft, vecteur de la politique étrangère russ…

Moscou: De la Chine au Venezuela en passant par l'Irak, les affaires du pétrolier semi-public russe Rosneft ne sont jamais loin des...

vendredi 17 novembre 2017 à 06:48

Les cours du pétrole divergent en Asie

Singapour: Les cours du pétrole divergeaient vendredi en Asie dans un marché qui se demande si la forte production américaine ne va...

jeudi 16 novembre 2017 à 23:23

TransCanada: fuite de pétrole sur l'oléoduc Keystone aux USA

Montréal: L'opérateur canadien TransCanada a annoncé jeudi la fermeture provisoire de son oléoduc Keystone entre le Canada et les Etats-Unis en raison...

jeudi 16 novembre 2017 à 20:58

Se tournant de nouveau vers l'Opep, le pétrole recule à New …

NYC/Cours de clôture: Le pétrole new-yorkais s'est légèrement replié jeudi, les investisseurs se demandant si l'accord engageant l'Organisation des pays exportateurs de...

jeudi 16 novembre 2017 à 18:09

Le pétrole recule, la production américaine inquiète toujour…

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens alors que la hausse des réserves américaines a renforcé le pessimisme...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite