Menu
RSS
A+ A A-

Pétrole: Londres lance un ultimatum au fonds russe LetterOne

prix-du-petrole LondresLondres: Le gouvernement britannique a donné une semaine au fonds russe LetterOne pour exposer ses arguments, après l'avoir prévenu qu'il pourrait l'obliger à revendre des gisements d'hydrocarbures en mer du Nord britannique, qu'il vient juste d'acquérir auprès de l'énergéticien allemand RWE.
RWE avait annoncé lundi avoir bouclé la vente de sa filiale pétrolière et gazière, RWE Dea, à LetterOne, pour 5,1 milliard d'euros, en dépit des réticences britanniques concernant les actifs britanniques inclus dans cette transaction.

RWE Dea explore et produit du pétrole et du gaz non seulement au large de l'Allemagne, mais aussi du Royaume-Uni, de la Norvège, du Danemark et de l'Egypte.

Samedi, le ministre britannique de l'Energie, Edward Davey, avait écrit à RWE pour lui faire part de ses inquiétudes à propos de cette vente à un fonds d'origine russe, en raison des sanctions occidentales qui frappent la Russie, en indiquant qu'il pourrait obliger LetterOne à revendre à une tierce partie les 12 gisements d'hydrocarbures en mer du Nord britannique concernés par cette transactions.

Dans la foulée, LetterOne avait cherché à rassurer Londres en promettant que la structure de la transaction visait précisément à protéger RWE Dea de tout risque qui émergerait de nouvelles sanctions liées à l'Ukraine à l'encontre des propriétaires de LetterOne.

En réponse à cette déclaration, Edward Davey a écrit à LetterOne, en lui donnant une semaine pour développer ses arguments.

Dans cette lettre, Ed Davey a indiqué qu'il était prêt à étudier des renseignements complémentaires de LetterOne, et leur a donné sept jours pour expliquer pourquoi il devrait s'abstenir d'obliger le fonds russe à transférer les gisements britannique à un nouveau propriétaire, a souligné le ministère de l'Energie, dans une déclaration mise en ligne mercredi soir.

Protéger ces actifs est la priorité du ministre, ont ajouté ses services.

fpo/pn/php

RWE







Commenter Pétrole: Londres lance un ultimatum au fonds russe LetterOne


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 22 septembre 2017 à 21:00

Sans surprise du côté de l'Opep, le pétrole termine en hauss…

NYC/Cours de clôture: Le prix du baril de pétrole coté à New York a légèrement progressé vendredi après une réunion de l'Organisation...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:39

Exploration de pétrole en Guyane, Alexandre se félicite, les…

Paris: Le président de la collectivité territoriale de Guyane (CTG) Rodolphe Alexandre s'est félicité vendredi dans un communiqué de la prolongation jeudi...

vendredi 22 septembre 2017 à 18:05

Le pétrole tente de se reprendre, peu surpris par l'Opep

Londres: Les prix du pétrole tentaient timidement de relever la tête vendredi en fin d'échanges européens, après une réunion encourageante des pays...

vendredi 22 septembre 2017 à 16:44

Total: accord avec Chevron pour explorer dans le Golfe du Me…

Paris: Le groupe pétrolier et gazier français Total a annoncé vendredi avoir signé un accord avec l'américain Chevron pour explorer en eau...

vendredi 22 septembre 2017 à 15:22

Le pétrole, scrutant une réunion de l'Opep, ouvre en baisse …

New York: Les cours du pétrole coté à New York reculaient à l'ouverture vendredi alors que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 13:46

Pétrole: Moscou favorable à la poursuite de l'entente avec l…

Vienne: Le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak s'est dit favorable à la poursuite d'une action "concertée" avec l'Opep sur le pétrole...

vendredi 22 septembre 2017 à 12:25

Le pétrole stable sur fond de consultations à l'Opep

Londres: Les prix du pétrole étaient peu ou prou stables vendredi en cours d'échanges européens, les investisseurs attendant des indices en provenance...

vendredi 22 septembre 2017 à 08:25

Le pétrole à la hausse en Asie avant l'Opep

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, vendredi en Asie, les investisseurs attendant une rencontre entre des représentants de...

jeudi 21 septembre 2017 à 21:21

Le pétrole termine en baisse à New York avant une réunion de…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a fini en légère baisse jeudi à la veille d'une rencontre...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite