Menu
RSS
A+ A A-

RWE boucle la vente de Dea au russe LetterOne malgré les réticences britanniques

prix-du-petrole LondresLondres: L'énergéticien allemand RWE a annoncé lundi avoir bouclé la vente de sa filiale pétrolière et gazière, RWE Dea, au fonds russe LetterOne pour 5 milliards d'euros, malgré des réserves britanniques au vu des sanctions occidentales contre Moscou.
LetterOne et RWE ont bouclé ce jour la vente par RWE de RWE Dea à LetterOne (...). La valeur de cette entreprise a été fixée d'un commun accord à 5,1 milliards d'euros, a expliqué le groupe allemand dans un communiqué.

Annoncée en mars 2014, l'opération a mis un an à se concrétiser, en raison des nombreuses autorités de régulation amenée à se pencher sur cette transaction, et notamment du refus des autorités britanniques à donner leur feu vert. RWE Dea explore et produit du pétrole et du gaz non seulement au large de l'Allemagne, mais aussi du Royaume-Uni, de la Norvège, du Danemark et de l'Egypte.

Mi-janvier, RWE avait annoncé avoir trouvé un compromis avec les autorités britanniques sur ce sujet. Mais samedi, le ministre britannique de l'Energie, Edward Davey, a écrit à RWE pour lui faire part de ses inquiétudes à propos de cette vente à un fonds d'origine russe.

Letter One, basé au Luxembourg, est une émanation du groupe financier russe AlfaGroup, lui-même contrôlé par le milliardaire russe Mikhaïl Fridman.

Le ministre a fait part de ses inquiétudes auprès des entreprises concernées à propos des conséquences de possibles nouvelles sanctions imposées à LetterOne, qui pourraient remettre en cause les opérations dans 12 champs gaziers et pétroliers en mer du Nord concernés par la transaction, a expliqué le ministère britannique dans un communiqué.

D'après le ministère, si l'acquisition se déroule dans sa forme prévue, le ministre pourrait exiger des entreprises une vente à une tierce partie des gisements concernés.

Dans une lettre au ministre publiée lundi, LetterOne s'est dite profondément déçue par la position britannique, au vu des efforts importants déployés par LetterOne et RWE pour dessiner un schéma acceptable par tous.

La structure (proposée) a pour but, comme vous le savez, de protéger RWE Dea de tout risque qui émergerait de nouvelles sanctions liées à l'Ukraine à l'encontre des propriétaires de LetterOne, a souligné le fonds. LetterOne a ajouté que, la position britannique ayant été publiée tout juste 48 heures avant l'achèvement de la transaction, cette dernière serait menée comme prévue.

LetterOne a annoncé par ailleurs avoir nommé à la présidence exécutive de son bras énergie, L1 Energy, l'ancien directeur général de BP John Browne.

Dès dimanche, la maison-mère allemande RWE avait affirmé qu'elle ne serait contrainte de racheter les actifs britanniques de Dea que si l'Union européenne ou les Etats-Unis imposaient des sanctions à LetterOne ou à ses propriétaires avant le premier anniversaire de la transaction.

pn/fpo/aje

RWE

BP







Commenter RWE boucle la vente de Dea au russe LetterOne malgré les réticences britanniques


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 26 juillet 2017 à 18:22

Le pétrole monte face à la baisse des réserves américaines

Londres: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse mercredi en fin d'échanges européens, galvanisés par la baisse hebdomadaire des réserves américaines, selon...

mercredi 26 juillet 2017 à 17:34

Nigeria: une dizaine de membres d'une mission d'exploration …

Kano (nigeria): Une dizaine de membres d'une équipe d'exploration pétrolière ont été enlevés dans le nord-est du Nigeria lors d'une embuscade attribuée...

mercredi 26 juillet 2017 à 16:44

USA: chute plus importante que prévu des stocks de brut au 2…

New York: Les stocks de pétrole brut ont enregistré une chute deux fois plus importante que prévu la semaine dernière aux Etats-Unis...

mercredi 26 juillet 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York anticipant une baisse …

New York: Les prix du pétrole montaient à l'ouverture mercredi à New York, encouragés par l'anticipation d'une nouvelle baisse des réserves de...

mercredi 26 juillet 2017 à 13:07

Le pétrole monte, les réserves américaines auraient reculé l…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens, soutenus par la baisse des réserves américaines selon les premières données...

mercredi 26 juillet 2017 à 06:42

L'embellie se poursuit en Asie pour le pétrole

Singapour: Les cours du pétrole demeuraient orientés en nette hausse, mercredi en Asie, en raison d'estimations d'une forte baisse des réserves américaines...

mardi 25 juillet 2017 à 23:36

Colombie: oléoduc hors service depuis près de deux mois à ca…

Bogota: L'oléoduc Caño Limon-Coveñas, le deuxième plus important de Colombie, est hors service depuis près de deux mois suite à des attaques...

mardi 25 juillet 2017 à 21:06

Le pétrole dopé par les promesses de l'Arabie saoudite

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé en nette hausse mardi, entraînés par l'engagement de l'Arabie saoudite à limiter ses...

mardi 25 juillet 2017 à 18:11

Le pétrole grimpe, soutenu par l'Arabie saoudite

Londres: Les cours du pétrole montaient nettement mardi en fin d'échanges européens, dopés par les propos rassurants de l'Arabie saoudite lors de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite