Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole tente un rebond dans un marché toujours hésitant sur l'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Les cours du pétrole rebondissaient vendredi à l'ouverture à New York, mais restaient nettement sous les 50 dollars le baril, dans un marché qui hésitait toujours sur l'attitude à adopter face au niveau de l'offre, en particulier américaine.
Vers 14H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril gagnait 1,13 dollar à 49,30 dollars sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), au lendemain d'une chute de plus de 2,5 dollars.

On part un peu dans tous les sens, a reconnu Bart Melek, de Commodity Strategy TD Securities. Dans l'ensemble, le marché se remet à penser que l'offre va baisser.

Pour le WTI, la semaine a été encore une fois dominée par les chiffres hebdomadaires sur les réserves américaines, toujours à leur plus haut niveau depuis 84 ans après une hausse de plus de huit millions de barils.

Ces chiffres, publiés mercredi et tempérés par une nette baisse des réserves d'essence et de produits distillés, ont fait hésiter le marché new-yorkais, sur lequel les cours se sont d'abord redressés avant de chuter lourdement jeudi.

Signe que les inquiétudes se concentrent actuellement sur les stocks américains, le baril de Brent, côté à Londres, semble à l'abri des mauvaises nouvelles et vaut désormais quelque douze dollars de plus que le WTI, ont souligné les experts de Commerzbank, notant que l'écart n'avait plus été si important depuis janvier 2014.

Parmi les facteurs négatifs, ils citaient la force du dollar, qui s'est brusquement accentuée jeudi avant de ralentir un peu et risque toujours de peser sur les échanges pétroliers, libellés en monnaie américaine.

Les marchés attendent désormais, comme tous les vendredis, la sortie du décompte des plateformes pétrolières en activité réalisé par le groupe parapétrolier Baker Hughes.

Les statistiques pourraient peser sur les cours du WTI si le déclin du nombre de puits en activité s'est de nouveau ralenti, ont souligné les analystes de Commerzbank.

Les opérateurs avaient déjà été déçus la semaine dernière, avec seulement 37 plateformes mises hors service, alors que les semaines précédentes les chiffres tournaient autour de 90 plateformes.

Du côté de la demande, les cours semblent peu affectés par la petite révision en baisse du produit intérieur brut (PIB)américain du quatrième trimestre, dans le sillage de la conjoncture mondiale.

Avec une croissance désormais estimée à 2,2% par Washington, ces nouveaux chiffres ne sont pas tranchés, a estimé Bart Melek, notant qu'ils sont un peu meilleurs que prévu.

Ils peuvent constituer un facteur légèrement négatif, mais pour le moment, ils n'ont pas beaucoup d'effets sur le marché pétrolier, a-t-il ajouté.







Commenter Le pétrole tente un rebond dans un marché toujours hésitant sur l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite