Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole se tasse à New York, pessimiste à la veille des stocks aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole se sont tassés mardi à New York, le marché se détournant de quelques éléments positifs pour attendre avec pessimisme les chiffres des réserves américaines, une nouvelle fois prévus en hausse.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril, a perdu 17 cents à 49,28 dollars le baril, le contrat de référence enregistrant ainsi une semaine de baisse ininterrompue sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

Aujourd'hui, on pourrait choisir comme titre: +rien de nouveau sur le marché pétrolier+, a suggéré James Williams, de WTRG Economics.

Le marché a tenté de se stabiliser à la veille du rapport du Département de l'Energie (DoE) des Etats-Unis, qui va probablement témoigner d'une nouvelle hausse des réserves américaines de brut, a-t-il ajouté. On peut s'attendre à de nouvelles pressions à la baisse, demain (mercredi).

Selon les experts de l'agence Bloomberg News, les stocks, qui sont à leur plus haut niveau en 84 ans, ont encore augmenté de 3,6 millions de barils la semaine dernière. Ils ont précédemment enregistré un bond de près de huit millions.

Depuis plusieurs semaines, les experts sont plus spécifiquement pessimistes quant au niveau élevé des réserves du terminal de Cushing, dans l'Oklahoma (sud), qui sert de référence au WTI.

Dans ce contexte, le marché a négligé quelques éléments de soutien, dont des complications (sous la forme de coupures de courants dans des gisements libyens, comme l'a rapporté Matt Smith, de Schneider Electric.

La production du pays était tombée à environ 150.000 barils par jour (b/j) après l'attaque d'un oléoduc il y a deux semaines.

Toutefois, les fluctuations des prix pétroliers n'avaient pas forcément de raison précise dans l'environnement actuel, qui est très erratique, a rappelé Matt Smith.

Les prix du pétrole ont perdu plus de la moitié de leur valeur depuis juin, une tendance encouragée par la décision de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de maintenir inchangé son plafond de production, alors que le marché espérait un geste.







Commenter Le pétrole se tasse à New York, pessimiste à la veille des stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

lundi 21 août 2017 à 18:18

Le pétrole recule, prudence avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les cours du pétrole reculaient nettement lundi en fin d'échanges européens dans un marché prudent après le rebond marqué de vendredi...

lundi 21 août 2017 à 12:15

Le pétrole recule avant le point mensuel de l'Opep

Londres: Les prix du pétrole cédaient du terrain lundi en cours d'échanges européens alors que des représentants de l'Opep et de ses...

lundi 21 août 2017 à 11:28

Pétrole: Total va racheter Maersk Oil pour 7,45 milliards de…

Paris: Total va racheter la société d'exploration-production pétrolière danoise Maersk Oil pour 7,45 milliards de dollars, une opération majeure qui va lui...

lundi 21 août 2017 à 10:11

Rosneft finalise son implantation stratégique en Inde

Moscou: Le pétrolier public russe Rosneft a annoncé lundi avoir finalisé la reprise avec ses partenaires de l'indien Essar Oil, une opération...

lundi 21 août 2017 à 10:10

L'Angola, pays pétrolier plongé dans une sévère crise économ…

Luanda: L'Angola, qui vote mercredi pour des élections générales, est un pays riche d'immenses réserves pétrolières, mais peine encore à en faire...

vendredi 18 août 2017 à 21:36

Le pétrole termine la semaine sur une très bonne note

NYC/Cours de clôture: Les cours du pétrole ont terminé vendredi sur une bonne note une semaine marquée par une hausse de la...

vendredi 18 août 2017 à 18:14

Le pétrole remonte dans un marché prudent

Londres: Les cours du pétrole remontaient vendredi en fin d'échanges européens, dans un marché hésitant, après des données américaines contrastées et avant...

vendredi 18 août 2017 à 17:31

Pétrole: Pdvsa (public) paie les intérêts de sa dette

Caracas: La compagnie pétrolière publique vénézuélienne PDVSA a démenti vendredi les rumeurs d'un possible défaut de paiement, dans un contexte de profonde...

vendredi 18 août 2017 à 15:30

Le pétrole ouvre en petite hausse à New York à la fin d'une …

New York: Les cours du pétrole new-yorkais ont ouvert en très légère hausse vendredi, à la fin d'une semaine de baisse au...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite