Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole grimpe aidé par la Fed et la Libye

prix-du-petrole LondresLondres: Les cours du pétrole grimpaient de nouveau mardi en fin d'échanges européens, aidés par le ton positif de la présidente de la banque centrale américaine (Fed) lors de son audition et de nouvelles perturbations en Libye, mais le marché reste prudent.
Vers 17H00 GMT (18H00 à Paris), le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en avril valait 59,41 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 51 cents par rapport à la clôture de lundi.

Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de light sweet crude (WTI) pour la même échéance gagnait 39 cents à 49,84 dollars.

L'audition de la présidente de la Fed Janet Yellen (devant la commission bancaire du Sénat américain, NDLR) a donné l'excuse dont les investisseurs pariant sur une hausse des cours avaient besoin, mais à long terme les fondamentaux baissiers vont reprendre le dessus, prévenait Chris Beauchamp, analyste chez IG.

L'annonce initiale de Mme Yellen est relativement positive pour la santé économique, notait Anthony Cheung, analyste chez Ransquawk.

La présidente de la Banque centrale a en effet estimé que des progrès considérables avaient été faits sur l'emploi même si les salaires augmentaient faiblement.

Du côté de l'offre, de nouvelles perturbations en Libye ont aidé les cours de l'or noir, et du Brent principalement.

Les efforts de la Libye pour augmenter sa production ont fait face à un nouveau coup dur, car une coupure du courant a perturbé la production des champs de Sarir et Messla qui approvisionnent le port de Hariga, soulignaient les analystes du courtier PVM.

Les attentes des marchés sur une reprise des exportations depuis Marsa al Hariga après le redémarrage du pipeline qui le relie au champ pétrolier de Sarir avaient pesé sur les cours en début d'échanges européens.

La production du pays était tombée à environ 150.000 barils par jour (b/j) après l'attaque sur le pipeline il y a deux semaines.

La barrière psychologique des 60 dollars a de fortes chances d'être franchie dans les prochaines séances, sous l'effet des perturbations en Libye qui soutiennent les cours depuis déjà quelques temps, notait Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque.

Par ailleurs, les marchés attendaient sereinement la publication des stocks de brut par le département américain de l'Energie (DoE) mercredi.

Pour M. Dembik, les statistiques ne devraient pas créer de vagues sur les marchés mercredi car aucune surprise n'est attendue.

Les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendaient à une nouvelle hausse des stocks de brut, de 3,6 millions de barils.

Cette donnée est déjà intégrée dans les prix depuis plusieurs séances, constatait l'analyste.







Commenter Le pétrole grimpe aidé par la Fed et la Libye


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 22 novembre 2017 à 21:10

Le pétrole new-yorkais termine au plus haut depuis juillet 2…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à londres a terminé en forte hausse mercredi, profitant d'une baisse hebdomadaire...

mercredi 22 novembre 2017 à 18:13

Le pétrole profite de la baisse des réserves de brut aux Eta…

Londres: Les cours du pétrole montaient mercredi en fin d'échanges européens, profitant de la baisse des réserves de brut des Etats-Unis la...

mercredi 22 novembre 2017 à 17:16

USA: baisse des stocks de brut et nouveau record de producti…

New York: Les stocks de pétrole brut ont baissé aux Etats-Unis la semaine dernière après deux semaines de hausse surprise de suite...

mercredi 22 novembre 2017 à 15:31

Le pétrole avance, anticipant une baisse des réserves de bru…

New York: Le pétrole new-yorkais a ouvert la séance en hausse mercredi, poussé par la perspective d'une baisse des réserves hebdomadaires de...

mercredi 22 novembre 2017 à 12:18

Le pétrole monte, les réserves de brut des états-Unis auraie…

Londres: Les prix du pétrole montaient mercredi en cours d'échanges européens alors que la fédération américaine professionnelle de l'API a estimé que...

mercredi 22 novembre 2017 à 06:22

Le pétrole grimpe en Asie

Singapour: Le pétrole était orienté à la hausse, mercredi matin, dopé par des estimations d'une nette baisse des réserves américaines de brut...

mardi 21 novembre 2017 à 21:08

Le pétrole profite de propos favorables à un accord de l'Ope…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse mardi, profitant de signaux optimistes sur...

mardi 21 novembre 2017 à 18:19

Le pétrole stable, prudence des marchés avant la réunion de …

Londres: Les cours du pétrole se stabilisaient mardi en fin d'échanges européens alors que les investisseurs restaient prudents à une dizaine de...

mardi 21 novembre 2017 à 18:11

Pétrole/corruption: six dirigeants de la filiale américaine …

Caracas: Les autorités vénézuéliennes ont arrêté le président et cinq vice-présidents de Citgo, la filiale américaine du groupe pétrolier vénézuélien PDVSA, pour...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite