Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole rebondit en Asie mais reste sous pression

prix-du-petrole SingapourSingapour: Les cours du pétrole ont rebondi mardi en Asie après une forte correction la veille mais restaient sous pression, le baril coté à New York ne repassant pas la barre des 50 USD, dans un marché miné par une offre abondante.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril prenait 11 cents, à 49,56 dollars, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance s'adjugeait 29 cents, à 59,19 dollars.

Les analystes n'entrevoient pas de changement sensible des fondamentaux sur le marché de l'or noir dans les mois qui viennent, avec une production croissante - même ralentie - aux Etats-Unis, stable ailleurs et une demande insuffisante pour absorber l'offre.

Aux Etats-Unis, plusieurs mauvaises nouvelles ont frappé le marché la semaine dernière, dont un bond de huit millions de barils dans les réserves de brut, et un déclin jugé décevant du nombre de plateformes pétrolières en activité.

Le département américain de l'Energie (DoE) doit publier mercredi son nouveau rapport hebdomadaire sur les réserves de brut américaines. Selon l'agence Bloomberg, celles-ci ont augmenté de 3,75 millions de barils la semaine dernière, à 425,6 millions de barils, un record depuis août 1982.

L'Opep, qui pompe 40% du pétrole mondial et qui a maintenu son niveau de production en novembre malgré les appels pressants de certains de ses membres dont les finances sont fortement grevées, n'a pas l'intention de convoquer une réunion d'urgence, avant sa réunion d5 juin, selon une source interne.

L'Opep a extrait 30,9 millions de barils par jour en janvier, un volume supérieur pour le huitième mois consécutif à son objectif de 30 millions, selon Bloomberg.

A cela s'est ajoutée au cours du week-end une extension de la grève des raffineries américaines, qui concerne désormais des sites représentant un cinquième de la production américaine.

Entamée depuis le début du mois, cette grève n'a pour l'heure pas beaucoup fait bouger les prix du pétrole, notamment parce que les sites continuent dans l'ensemble à fonctionner à une cadence habituelle.

Il semble pour l'instant que le forage aux Etats-Unis va ralentir, la croissance de la production mondiale devrait freiner et la demande, au moins aux Etats-Unis (premier consommateur mondial) réagit positivement à la baisse des prix, notait la banque Barclays. En bref, le marché devrait rester marqué par une offre excédentaire pour l'essentiel de 2015, mais les prévisions au-delà escomptent des fondamentaux plus équilibrés.

Le déséquilibre offre/demande s'aggrave en outre avec la réouverture du port libyen de Marsa al Hariga et le redémarrage du pipeline qui le relie au champ pétrolier de Sarir. La production libyenne est tombée à 150.000 barils par jour (bj) contre 1,5 million bpj en temps normal après l'attaque de l'oléoduc il y a deux semaines.

Lundi, le cours du baril de light sweet crude avait perdu 1,36 dollar à 49,45 dollars le baril, après une baisse de près de 2,50 dollars du contrat de référence la semaine dernière, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex). A Londres, le Brent avait terminé à 58,90 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en baisse de 1,32 dollar.

str-mba/psr/gab/jr

BARCLAYS

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP







Commenter Le pétrole rebondit en Asie mais reste sous pression

Commentaires   

+1 #1 MOUTOTA 24-02-2015 10:05
Le baril tourne aux alentours de 50 dollars, c'est à dire qu'il stagne et reste très bas ... ça n’empêche pas le gasoil d'être remonté à quasi 1,19 euros près de chez moi soit près de 13 centimes d'augmentation en à peu près un mois pour un baril au plus bas ... A ce rythme la le gasoil retrouvera son prix initial d'environ 1,30/1,32 € quand le baril sera vers 60/65 dollars, contre 111€ en juillet dernier avant la baise ... euh baisse. Cherchez l'erreur (Pas difficile à trouver)


Le pétrole en Asie


jeudi 19 octobre 2017

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

mardi 17 octobre 2017

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient mardi en ordre dispersé en Asie après avoir fortement augmenté lundi du fait des perturbations dans...

lundi 16 octobre 2017

Le pétrole poursuit sa hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole poursuivaient leur hausse, lundi, profitant des tensions géopolitiques liées à la remise en cause par Donald Trump...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

jeudi 19 octobre 2017 à 21:09

Le pétrole termine en baisse, les inquiétudes sur l'Irak s'a…

NYC/Cours de clôture: Le prix des barils de pétrole cotés à New York et à Londres ont terminé en baisse jeudi, perdant...

jeudi 19 octobre 2017 à 18:13

Le pétrole recule malgré le risque géopolitique

Londres: Les cours du pétrole reculaient jeudi en fin d'échanges européens, le risque de perturbation de la production irakienne ne convainquant pas...

jeudi 19 octobre 2017 à 16:53

Rosneft devrait augmenter de 5% sa part dans le gisement égy…

Milan: Le géant semi-public russe des hydrocarbures Rosneft réfléchit à augmenter de 5% sa participation dans l'immense gisement gazier offshore égyptien de...

jeudi 19 octobre 2017 à 15:34

Le pétrole, lesté par les stocks américains, ouvre en baisse…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York reculait jeudi à l'ouverture, lesté par la hausse des réserves...

jeudi 19 octobre 2017 à 13:41

Le marché du pétrole se rééquilibre plus vite que prévu (Ope…

Londres: Le secrétaire général de l'Opep, Mohammed Barkindo, s'est félicité jeudi à Londres du rééquilibrage du marché mondial du pétrole et a...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:47

Le pétrole baisse un peu dans un marché toujours hésitant

Londres: Les prix du pétrole baissaient un peu jeudi en cours d'échanges européens, mais restaient cantonnés dans la fourchette étroite dans laquelle...

jeudi 19 octobre 2017 à 12:39

Bagdad critique vivement l'accord entre le Kurdistan et Rosn…

bagdad: Le gouvernement irakien s'en est pris vivement jeudi, sans le nommer, à l'accord signé la veille par le géant semi-public russe...

jeudi 19 octobre 2017 à 09:09

Norvège: la production pétrolière recule en septembre

Oslo: La production pétrolière de la Norvège, plus gros producteur d'Europe de l'ouest, a sensiblement reculé en septembre à cause de travaux...

jeudi 19 octobre 2017 à 05:37

Le pétrole en petite baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole reculaient légèrement jeudi en Asie dans un marché peu rasséréné par l'annonce d'un recul des stocks de...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite