Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole ouvre en baisse à New York, sans trouver de soulagement sur l'offre

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont ouvert en nette baisse lundi à New York, sous les 50 dollars le baril, attaquant la semaine sans optimisme dans un marché toujours déprimé par les signes de surabondance de l'offre, notamment aux Etats-Unis.
Vers 14H05 GMT, le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril, dont c'est le premier jour comme contrat de référence, perdait 1,69 dollar à 49,12 dollars le baril sur le New York Mercantile Exchange (Nymex).

On s'attend à ce que les mauvaises nouvelles de la semaine dernière, en premier lieu sur le niveau des réserves américaines, continuent, a expliqué Matt Smith de Schneider Electric.

Les réserves de brut aux États-Unis ont bondi de près de huit millions de barils la semaine dernière, ce qui continue à affecter le marché en vue des prochains chiffres sur la question, mercredi.

Le marché est extrêmement volatile, et il est maintenant dominé par la perspective d'une nouvelle hausse, a résumé Matt Smith.

De plus, le marché, sur lequel les cours tentent de se stabiliser après avoir perdu jusqu'à 60% de leur valeur depuis juin, a été déçu par le décompte des plateformes pétrolières en activité aux Etats-Unis, publié en fin de semaine dernière par le groupe parapétrolier Baker Hughes.

Leur nombre a baissé de 37 puits, ce qui constitue le déclin hebdomadaire le plus faible en sept semaines, ont souligné les experts de Commerzbank. Le nombre total de plateformes reste au-dessus du seuil psychologique des 1.000 unités.

Le marché était peu soutenu par l'extension à trois nouveaux sites d'une grève dans les raffineries américaines, exploitées en partenariat par Royal Dutch Shell, les employés demandant des conditions de travail plus sûres.

Ce n'est pas une préoccupation pour le moment, car on ne pense pas que cela va affecter la production, la plupart des raffineries touchées continuant à fonctionner même si elles représentent potentiellement 20% de la capacité américaine, a expliqué Matt Smith.

Enfin, la force du dollar, en particulier par rapport à l'euro, tire les prix vers le bas, a-t-il ajouté.

Les échanges pétroliers, libellés en monnaie américaine, pâtissent généralement d'un renforcement du dollar.







Commenter Le pétrole ouvre en baisse à New York, sans trouver de soulagement sur l'offre


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite