Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole hésite en Asie, plombé par l'excédent d'offre

prix-du-petrole SingapourSingapour: Le pétrole hésitait lundi en Asie, plombé par l'excédent d'offre sur le marché que la demande terne et le niveau de production mondiale ne suffisent pas à absorber.
Le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en avril prenait 6 cents, à 50,87 dollars vers 01H40 GMT, tandis que le baril de Brent de la mer du Nord à même échéance s'appréciait de 15 cents, à 60,37 dollars.

Les cours ont sensiblement fléchi la semaine dernière ce qui explique que les opérateurs renforcent leurs positions, espérant qu'ils vont remonter, a noté Daniel Ang, analyste chez Phillip Futures.

Les échanges électroniques à New York et Londres restaient cependant modestes en Chine en raison des congés prolongés du Nouvel an chinois et les volumes devraient augmenter dans la journée, selon Nicholas Teo, analyste chez CMC Markets à Singapour.

Les cours du WTI et du Brent, qui ont cédé respectivement 4,66% et 2,1% la semaine dernière, ont perdu environ 60% de leur valeur depuis leur pic de juin 2014 sous l'effet d'une distorsion croissante entre les réserves disponibles et la demande comprimée par une conjoncture en berne dans la zone euro, une relance molle aux Etats-Unis et le ralentissement de la croissance chinoise.

La tendance s'est accentuée avec l'expansion de la production américaine et le refus des membres de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de réduire leur production.

Le marché pétrolier continue à faire face à des réserves de brut à un niveau sans précédent depuis 1930 aux Etats-Unis, comme l'a encore montré le dernier rapport hebdomadaire du département de l'Energie (DoE) sur la question.

Ces réserves ont bondi de près de huit millions de barils la semaine dernière, contribuant à faire douter le marché quant à un rebond durable des cours.

Une grève dans les raffineries américaines pourrait gonfler davantage ces stocks. Les employés de trois grands sites de Royal Dutch Shell, qui réclament une meilleure sécurité, ont en effet cessé le travail samedi, empêchant le raffinage du brut.

Depuis le début de l'année les prix se sont à peu près stabilisés autour de 50 euros pour le WTI et 60 euros pour le Brent. Les analystes sont partagés sur la probabilité d'une remontée rapide des cours malgré la baisse régulière du nombre de puits de forage en activité aux Etats-Unis.

Les prix du pétrole devraient rester bas au moins jusqu'à l'été, avant de recommencer à grimper, a estimé le directeur général de Total, Patrick Pouyanné, dans un entretien à la presse allemande à paraître lundi.

Je dirais qu'ils vont rester bas au moins jusqu'à l'été et, à plus long terme, recommencer à grimper, a déclaré M. Pouyanné au quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ).

Vendredi, le baril de light sweet crude (WTI) avait perdu 82 cents à 50,34 dollars. Le Brent était resté presque stable à 60,22 dollars sur l'Intercontinental Exchange (ICE), en hausse d'un cent.

str-mba/gab/sw

ROYAL DUTCH SHELL PLC

BAKER HUGHES

TOTAL

INTERCONTINENTALEXCHANGE GROUP







Commenter Le pétrole hésite en Asie, plombé par l'excédent d'offre


Le pétrole en Asie


mardi 16 janvier 2018

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mardi matin en Asie, le Brent refluant après avoir enfoncé lundi la barre...

lundi 15 janvier 2018

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse, lundi matin en Asie, des analystes se montrant plus optimistes quant aux...

vendredi 12 janvier 2018

Le pétrole à la baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, vendredi en Asie, après une flambée des cours qui a même entraîné...


-Voir toutes les nouvelles du pétrole en Asie

Les dernières actualités des prix du pétrole

mardi 16 janvier 2018 à 18:46

L'Algérien Sonatrach va raffiner une partie de son brut à l…

in amenas (algérie): Le groupe pétrolier national algérien Sonatrach a signé un accord avec le géant suisse du négoce pétrolier Vitol, afin...

mardi 16 janvier 2018 à 18:05

Le pétrole recule sur des prises de bénéfices

Londres: Les cours du pétrole reculaient mardi en fin d'échanges européens après avoir atteint de nouveaux sommets la veille, entraînant des prises...

mardi 16 janvier 2018 à 17:45

Production pétrolière 2017 record pour le brésilien Petrobra…

Rio de janeiro: Le groupe pétrolier d'Etat brésilien Petrobras a annoncé mardi avoir battu en 2017 son record de production pour la...

mardi 16 janvier 2018 à 15:21

Le pétrole new-yorkais ouvre en baisse après être monté au p…

New York: Le prix du pétrole coté à New York reculait légèrement à l'ouverture mardi après être monté la veille à son...

mardi 16 janvier 2018 à 12:38

Le pétrole affaibli par une remontée du dollar

Londres: Les prix du pétrole reculaient mardi en cours d'échanges européens, après avoir atteint la veille de nouveaux plus hauts depuis trois...

mardi 16 janvier 2018 à 03:34

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient en ordre dispersé, mardi matin en Asie, le Brent refluant après avoir enfoncé lundi la barre...

lundi 15 janvier 2018 à 19:20

Le pétrole new-yorkais toujours au plus haut depuis fin 2014

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York a inscrit lundi à la clôture un nouveau plus haut depuis décembre 2014...

lundi 15 janvier 2018 à 18:14

Le pétrole monte avec la faiblesse du dollar

Londres: Les cours du pétrole repoussaient lundi en fin d'échanges européens leurs plus hauts depuis plus de trois ans notamment grâce à...

lundi 15 janvier 2018 à 17:32

Les prix des carburants ont poursuivi leur hausse en France

Paris: Les prix des carburants vendus dans les stations-service françaises ont continué leur progression la semaine dernière, selon des chiffres officiels publiés...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En novembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En novembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+9,0 % sur un mois, après +5,2 %). Les prix en euros des autres matières premières importées augmentent également (+1,0 % après −1,1 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En novembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros continue d'augmenter (+9,0 % après +5,2 % en août), à 53 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est comparable (+8,9 % après +3,8 %), le taux de change étant resté quasi...

Lire la suite

En octobre 2017, le prix du pétrole poursuit sa hausse

Le vendredi 12 janvier 2018 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,2 % après +5,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées diminuent (−1,1 % après −2,3 %). Le prix du pétrole augmente de nouveau En octobre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,2 % après +5,9 % en août), à 49 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu moins marquée (+3,8 % après +6,9 %), l'euro s'étant légèrement déprécié au cours du...

Lire la suite

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite