Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse après une nouvelle hausse des stocks aux USA

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont baissé jeudi à New York après l'annonce d'une nouvelle hausse des réserves américaines, attendue par le marché mais décourageante quant à l'excès d'offre.
Le cours du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars a perdu 98 cents à 51,16 dollars le baril, après avoir déjà cédé près de 1,40 dollar la veille.

En forte baisse à l'ouverture, avec un passage sous les 50 dollars le baril, les cours du pétrole ont limité leur déclin après l'annonce par le département américain de l'Énergie (DoE) d'une hausse hebdomadaire de près de huit millions de barils des réserves de brut aux Etats-Unis.

Manifestement, on s'y attendait, comme l'a montré hier la nette baisse des cours, et le marché essaie maintenant de s'accorder sur un prix, a expliqué Carl Larry, de Frost & Sullivan.

Même si les réserves sont toujours à leur plus haut niveau depuis 1930, et que leur hausse a dépassé les attentes des analystes de Bloomberg News, leur progression est deux fois moins importante que ce qu'avait annoncé la veille l'American Petroleum Institute, fédération américaine du secteur, dans ses propres estimations.

Pour autant, les chiffres du DoE peuvent difficilement être perçus comme une bonne nouvelle, d'autant qu'ils témoignent d'un nouveau record de production aux Etats-Unis malgré une baisse des puits de forage et des investissements réduits dans les grands groupes, a souligné Carl Larry.

Parmi les derniers effets en date de la chute des cours, qui ont perdu jusqu'à 60% de leur valeur depuis juin, dans l'industrie, le groupe d'énergie britannique Centrica a annoncé qu'il allait tailler dans ses dépenses, et la compagnie pétrolière publique du Mexique, Pemex, va suspendre des projets d'exploration en eaux profondes et licencier du personnel.

Tant que l'on ne voit pas d'amélioration des fondamentaux, en premier lieu une baisse de la production en Amérique du Nord, et tant que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) conservera sa politique de défense de ses parts de marchés, on restera sous pression, a jugé Gene McGillian, de Tradition Energy.

En décidant en novembre de maintenir son plafond de production à 30 millions de barils par jour, l'Opep a accéléré la chute des prix du pétrole, dans un marché qui espérait des gestes de la part de cet influent cartel pour endiguer leur plongeon. Au total, les cours de l'or noir ont perdu jusqu'à 60% de leur valeur depuis juin, avant de se stabiliser début 2015.

jdy/ppa/nas

CENTRICA







Commenter Le pétrole baisse après une nouvelle hausse des stocks aux USA


Les dernières actualités des prix du pétrole

vendredi 24 novembre 2017 à 20:15

Le pétrole progresse à quelques jours d'une réunion stratégi…

NYC/Cours de clôture: Le pétrole coté à New York et à Londres a terminé en hausse vendredi lors d'une séance écourtée, profitant...

vendredi 24 novembre 2017 à 18:17

Le pétrole monte, l'oléoduc Keystone reste paralysé

Londres: Les cours du pétrole montaient vendredi en fin d'échanges européens, le WTI américain profitant en particulier d'une perturbation régionale de l'offre...

vendredi 24 novembre 2017 à 15:23

Le pétrole progresse, s'inquiétant des conséquences d'une fu…

New York: Le pétrole new-yorkais a débuté la séance en hausse vendredi, la fermeture depuis plusieurs jours d'un oléoduc reliant le Canada...

vendredi 24 novembre 2017 à 13:27

Le pétrole grimpe, l'oléoduc Keystone perturbe l'offre nord-…

Londres: Les prix du pétrole montaient vendredi en cours d'échanges européens, alors qu'un oléoduc majeur qui relie le Canada et les États-Unis...

vendredi 24 novembre 2017 à 08:12

Le pétrole en ordre dispersé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient vendredi dans des directions divergentes en Asie, le "light sweet crude" (WTI) enfonçant un plus haut...

jeudi 23 novembre 2017 à 18:10

Le pétrole tâtonne dans un marché perturbé par Thanksgiving

Londres: Les cours du pétrole divergeaient jeudi en fin d'échanges européens alors que les marchés sont restés fermés aux Etats-Unis en raison...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:33

Le pétrole recule un peu, marché fermé aux états-Unis

Londres: Les prix du pétrole baissait légèrement jeudi en cours d'échanges européens, dans une séance atone alors que les marchés resteront fermés...

jeudi 23 novembre 2017 à 12:15

Appel à la grève de la CGT pétrole: mouvement diversement su…

Paris: L'appel à la grève de la CGT pétrole pour "préserver" la convention collective de la branche, remise en cause selon elle...

jeudi 23 novembre 2017 à 06:11

Le pétrole baisse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la baisse, jeudi en Asie, après la forte hausse de la veille, alors que...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En septembre 2017, le prix du pétrole augmente de nouveau

Le jeudi 19 octobre 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En septembre 2017, le prix du pétrole en euros augmente de nouveau (+5,9 % après +3,0 %). Les prix en euros des autres matières premières importées ralentissent (+0,2 % après +2,6 %). . Le prix du pétrole augmente de nouveau En septembre 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros poursuit son redressement (+5,9 % après +3,0 % en aôut), à 46,1 € en moyenne par baril. En dollars, la hausse est un peu plus marquée (+6,9 % après +5,6 %). Cours du pétrole septembre 2017 (Brent)

Lire la suite

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite