Menu
RSS
A+ A A-

Le pétrole baisse dans un marché pessimiste sur l'excès d'offre aux Etats-Unis

prix-du-petrole New YorkNew York: Les prix du pétrole ont rechuté mercredi à New York, dans un marché qui se préparait à une nouvelle hausse des réserves de brut aux Etats-Unis.
Le prix du baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en mars a perdu 1,39 dollar à 52,14 dollars, interrompant ainsi trois séances consécutives de hausse.

Les fondamentaux encouragent toujours le marché à la baisse, même s'il a récemment enregistré un joli rebond après avoir plongé autour de 44 ou 45 dollars le baril, le mois dernier à New York, a jugé Kyle Cooper de IAF Advisors.

On s'attend à une nouvelle hausse des réserves de pétrole aux Etats-Unis, dans le rapport que publiera demain l'Agence d'information sur l'énergie (EIA), et je ne pense pas que la production ralentira sa hausse mondiale lors des deux prochains mois, a-t-il ajouté.

L'EIA, une antenne du département de l'Energie des Etats-Unis(DoE) publiera jeudi à 16H00 GMT ses chiffres pour la semaine conclue le 13 février.

La semaine précédente, ils avaient témoigné d'un niveau sans précédent depuis 1982, date des premières publications hebdomadaires du département de l'Énergie, et depuis novembre 1930 sur la base des données mensuelles qui précédaient.

Les experts interrogés par l'agence Bloomberg s'attendent à une nouvelle hausse, de trois millions de barils, mais à une baisse des réserves d'essence et de produits distillés, respectivement de 500.000 et de deux millions.

En ce qui concerne les stocks de brut, les chiffres du terminal de Cushing, dans l'Oklahoma (sud), seront particulièrement scrutés car ils servent de référence au WTI.

A l'heure actuelle, il y a tout simplement trop de pétrole à Cushing pour les raffineries américaines, a jugé James Williams, de WTRG.

Dans l'industrie, la baisse des prix du pétrole, qui ont perdu environ la moitié de leur valeur depuis juin dernier, continuait à affecter les grands groupes, comme l'énergéticien italien Eni et le groupe français d'ingénierie Technip, qui ont tout deux fait part d'une nette baisse de leurs bénéfices annuels.

jdy/lo/jpr

ENI

TECHNIP







Commenter Le pétrole baisse dans un marché pessimiste sur l'excès d'offre aux Etats-Unis


Les dernières actualités des prix du pétrole

mercredi 20 septembre 2017 à 07:36

Le pétrole à la hausse en Asie

Singapour: Les cours du pétrole étaient orientés à la hausse mercredi en Asie, sur l'espoir que les réserves américaines de brut augmentent...

mardi 19 septembre 2017 à 20:55

Le pétrole se heurte encore à New York au seuil des 50 dolla…

NYC/Cours de clôture: Le baril de pétrole coté à New York a de nouveau buté mardi sur la barre des 50 dollars...

mardi 19 septembre 2017 à 18:08

Le pétrole baisse un peu en attendant les stocks américains

Londres: Les cours du pétrole repartaient en petite baisse mardi en fin d'échanges européens, mais continuaient de n'osciller que faiblement autour de...

mardi 19 septembre 2017 à 15:43

Libye: blocage d'un oléoduc qui achemine du carburant à Trip…

Tripoli: Un groupe armé a fermé lundi un oléoduc qui approvisionne en essence la capitale libyenne, causant une pénurie de carburant et...

mardi 19 septembre 2017 à 15:37

Le pétrole ouvre en hausse à New York, au-dessus de 50 dolla…

New York: Le prix du baril de pétrole coté à New York progressait légèrement à l'ouverture mardi, juste au-dessus du seuil des...

mardi 19 septembre 2017 à 12:42

Le pétrole monte un peu dans un marché sans élan

Londres: Les prix du pétrole montait un peu mardi en cours d'échanges européens, mais le marché restait dans l'ensemble sans grande direction...

mardi 19 septembre 2017 à 06:53

Le pétrole mitigé en Asie

Singapour: Les cours du pétrole évoluaient dans des marges étroites mardi en Asie dans l'attente du rapport sur le niveau des stocks...

lundi 18 septembre 2017 à 21:02

Le pétrole bute à nouveau à New York sur la barre des 50 dol…

NYC/Cours de clôture: Le prix du pétrole coté à New York a terminé en légère hausse lundi, butant sur le seuil symbolique...

lundi 18 septembre 2017 à 18:13

Le pétrole baisse un peu après la hausse de la semaine derni…

Londres: Les cours du pétrole baissaient un peu lundi en fin d'échanges européens, souffrant de quelques prises de bénéfices après les sommets...

Les analyses des Prix du pétrole les plus récentes

En juin 2017, le prix du pétrole baisse de nouveau

Le lundi 24 juillet 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En juin 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-8,8 % après -7,1 %). Les prix en euros des autres matières premières importées continuent de baisser pour le quatrième mois consécutif (−4,3 % après −4,3 %). Le prix du pétrole baisse de nouveau En juin 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros baisse de nouveau nettement (−8,8 % après −7,1 %). Il s'établit à 42 € en moyenne par baril, son niveau le plus bas depuis octobre 2016. En dollars, la baisse est moins...

Lire la suite

En mai 2017, le prix du pétrole se replie à nouveau

Le lundi 26 juin 2017 - Comprendre l'industrie pétrolière

En mai 2017, le prix du pétrole en euros se replie (-7,1 % après +1,9 %). Les prix en euros des autres matières premières importées baissent pour le troisième mois consécutif (-4,3 % après -3,4 %), notamment ceux des matières industrielles (-6,0 % après -3,6 %). Le prix du pétrole se replie à nouveau En mai 2017, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros se replie à nouveau (-7,1 % après +1,9 %). Il s'établit à 46 € en moyenne par baril, un cours plus élevé qu'en...

Lire la suite

En octobre 2016, le prix du pétrole augmente à nouveau nettement

Le mercredi 16 novembre 2016 - Comprendre l'industrie pétrolière

En octobre 2016, le prix du pétrole en euros augmente vivement (+9,6 % après +0,1 %) pour s'établir à 45,1 € en moyenne par baril. Le prix du Brent est plus élevé qu'un an auparavant (+5,4 %). Le prix du pétrole augmente nettement En octobre, le prix du baril de pétrole de la mer du Nord (Brent) en euros augmente nettement (+9,6 % après +0,1 %), à la suite de l'annonce par l'OPEP d'un possible accord de réduction de la production. En dollars, la hausse du prix du baril est légèrement moins marquée (+7,7...

Lire la suite